Une année de paix et de joie

Une nouvelle année commence, une nouvelle année reçue de toi, Père. Pour tant de grâces reçues, merci Seigneur !

Avec les EAP, nous sommes très heureux, nous, les prêtres présents sur les paroisses faisant partie de la zone pastorale de Rostrenen, d’adresser nos souhaits à tous les fidèles, aux lectrices, aux lecteurs et, enfin, à toutes celles et tous ceux qui font partie du territoire définissant notre zone pastorale.

Pour cette nouvelle année, nous souhaitons, pour vous et pour nous, deux choses extraordinaires, sans quoi la vie sur cette terre n’a pas de sens : la paix et la joie.

D’abord, commençant par la paix, nous savons bien que cette réalité est essentielle à toute vie, dans toutes circonstances et dans toutes situations. Souvent, nous parlons de la paix entre deux personnes, entre deux communautés ou entre deux peuples. Nous parlons aussi de la paix dans le monde.

C’est important, certes, mais il ne faut pas oublier, que déjà, intérieurement, il faut se laisser habiter par cette paix que le Seigneur nous donne : « Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. » Ce n’est pas une promesse que le Seigneur nous fait. Il nous la donne à chaque instant de notre vie. C’est un précieux cadeau. Ce don est au présent, il suffit de l’accueillir.

Ensuite, la joie. Dans le livre des Proverbes, nous lisons : « Un cœur joyeux rend le visage serein, mais quand le cœur est triste, l’esprit est abattu. Tous les jours du malheureux sont mauvais, Mais le cœur content est un festin perpétuel. » Qui peut nous communiquer cette joie ? La réponse est très simple, il suffit de relire le début de l’encyclique du pape François : Evangelii Gaudium, disant ceci : « La joie de l’Évangile remplit le cœur et toute la vie de ceux qui rencontrent Jésus. Ceux qui se laissent sauver par lui sont libérés du péché, de la tristesse, du vide intérieur, de l’isolement. Avec Jésus Christ la joie naît et renaît toujours. »

Chers amis, laissons-nous envahir par cette paix et cette joie profonde que le Seigneur veut nous donner continuellement pour que la vie sur cette terre ne se définisse non plus comme une lutte, voire un combat, mais comme un cœur à cœur avec Jésus et avec notre prochain qui nous transformera en artisans de paix, des bâtisseurs d’amour, des femmes et des hommes capables de se mettre ensemble pour construire un monde où il fait beau et bon vivre.

Enfin, chers paroissiennes et paroissiens, nous tenons à vous remercier et particulièrement les bénévoles. Les EAP, les autres prêtres unissent leur voix à la mienne pour vous souhaiter une excellente année.

Père Jean Bernard

Que le Dieu de l’espérance nous remplisse de toute joie et de toute paix dans la foi !