Paroisses de Haute Cornouaille

Corlay - St Nicolas du Pélem

Gouarec

Rostrenen

Maël-Carhaix

Pardon de ND de Karmez 2021

8 septembre, c’est la fête de la Nativité de la Vierge Marie et Le Pardon de Notre Dame de Karmez.

Cette année le Pardon a été célébré dans la chapelle. Une chapelle bien remplie et toujours bien fleurie.

Pas moins de quatre prêtres pour célébrer la messe du Pardon : le Père Roland Le Gall, curé de Plérin et bien connu des paroissiens de Gouarec et des environs, le Père Anselme Atsou de Rostrenen, le Père Célestin de Gouarec et le Père Joseph Galerne de Lignol.

Après la messe, procession et bénédiction du tantad.

Nous avons chanté quatre couplets du cantique à ND de Karmez. Il y en a quatorze ! Vous pouvez voir la totalité du cantique en cliquant ici !*

La naissance de Marie dans l'art

Une naissance virevoltante

La ronde des anges est une idée séduisante d’Altdorfer, qui rend son tableau inoubliable. Il célèbre la Nativité de Marie, fêtée le 8 septembre aussi bien dans les Églises orientales qu’occidentales.

Il peut paraître curieux de situer la naissance de la Vierge Marie à l’intérieur d’une église, sa mère sainte Anne couchée dans un imposant lit à baldaquin, tandis qu’une nourrice la tient dans ses bras. L’invraisemblance n’est qu’apparente, car l’art de la fin du Moyen Âge et de la Renaissance est riche en symboles. L’artiste veut expri[1]mer l’éminente dignité de celle qui vient au monde : la future mère du Sauveur. Il souligne aussi son Immaculée Conception, et montre qu’elle sera la nouvelle Arche d’Alliance qui abritera le Messie.

Petits anges en liesse

Un ange thuriféraire vole juste au-dessus de la petite Marie qu’il encense avec allé[1]gresse, au centre de la ronde des petits anges en liesse, qui tournoient jusqu’au fond du chœur de cette église de style Renaissance, évoquant celles de Florence et de Venise avec alternance de piliers, arcs, nervures et corniches. Le plus étonnant est bien cette immense farandole d’une cinquantaine d’anges, dansant et tournoyant dans l’air avec un enthousiasme communicatif. Ils forment une couronne au-dessus de Marie, dans une acclamation de louange et de joie, et donnent une profondeur stupéfiante à la perspective de l’église. Une jeune nourrice en rouge, au centre de la composition, est assise près du berceau pour soigner la petite fille qu’elle contemple avec émerveillement. Tout à gauche, une autre jeune femme prodigue ses soins à Anne installée dans son lit. Dans les évangiles apocryphes, Anne est présentée comme une femme longtemps stérile, et c’est cette vision que l’on retrouve ici. Une matrone âgée quitte le lit pour aller chercher quelque chose, afin de continuer à prodiguer ses soins à une parturiente d’un aussi grand âge. Au premier plan, Joachim rentre du travail avec ses outils, méditatif et recueilli devant le miracle de cette naissance inespérée. Il gravit les marches qui mènent à l’estrade dressée dans la nef, portant un pain sous le bras et une gourde dans le dos, un bâton sur son épaule. Bizarrement, il est représenté comme un homme dans la force de l’âge, presque un jeune homme, bien brun et pas du tout grisonnant, donc beaucoup plus jeune que son épouse.

Contexte de la Réforme

Cette acclamation de la Vierge Marie dès sa venue au monde est à replacer dans le contexte allemand de la Renaissance : Altdorfer travaille pour l’Église catho[1]lique en Bavière, alors que la moitié des principautés allemandes a déjà basculé dans la Réforme protestante, luthérienne ou calviniste. Notre tableau provient soit de la cathédrale de Ratisbonne, soit du sanctuaire de pèlerinage de la Belle Madone dans la même ville, dont l’église avait été dessinée au même moment par un architecte ami d’Altdorfer.

Article publié dans France Catholique
N°3735 – 3 septembre 2021

Marie-Gabrielle Leblanc

Conférencière. Université Paris IV Sorbonne Maîtrise en histoire de l'artPeinture flamande du XVe siècle 1972 - 1978

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Aujourd'hui

mercredi 22 septembre 2021

Cliquez sur le "saint du jour"
et découvrez son histoire

Articles récents

Agenda

Annonces

Catéchèse

Nous avons débuté l’année scolaire avec un calendrier de plusieurs dates pour les Catés/dimanche ; mais la situation sanitaire a imposé de revoir nos interventions en catéchèse avec les enfants de la Zone de Rostrenen.

Depuis le début du mois de février, l’équipe des catéchistes propose la catéchèse en alternance entre Rostrenen et Corlay les mercredis soit de 10h à 11h30, soit de 14h à 15h30 ou soit les samedis de 10h à 11h30.

Pour voir l’ensemble du programme, cliquer ici

Pour inscrire vos enfants il convient d’appeler au presbytère de Rostrenen ou Louis Le Mée au :
07 55 62 77 80.

Baptême

Actuellement il ne nous est pas possible de prévoir les rencontres de préparation au baptême. Toutefois les familles qui souhaitent faire baptiser leur enfant au cours de l’année peuvent contacter le presbytère pour les démarches avec la possibilité de fixer une rencontre avec un prêtre.

Mariage

Les journées de préparation ne sont pas fixées mais, dès à présent, les couples qui souhaitent se marier peuvent contacter le presbytère pour fixer une rencontre avec un prêtre

Prions pour les vocations

Février 2021

Marie et Joseph emmènent Jésus au temple pour le présenter au Père et qu’il lui soit consacré.

C’est guidé par l’Esprit que Syméon reconnait Jésus !
Seigneur, nous te rendons grâce pour les hommes et les femmes qui te consacrent leur vie.
Seigneur, que l’Esprit ouvre les cœurs et aide à discerner la vocation à laquelle tu appelles chacun de tes enfants.

Nous te confions plus particulièrement aujourd’hui ceux que tu appelles à une vie consacrée.

AMEN

Attention

Samedi 10 avril

Messe à Trébrivan à 17h00

et non pas à Treffrin

Vous nous quittez déjà ? Avez-vous donné au Denier ?

Vous nous quittez déjà ?
Avez-vous donné au Denier ?