Paroisses de Haute Cornouaille

Corlay - St Nicolas du Pélem

Gouarec

Rostrenen

Maël-Carhaix

La musique sacrée porte à la prière

Début juillet la maîtrise de la cathédrale de Saint-Brieuc a organisé un week-end festif pour ses 600 ans d’existence. À cette occasion a été interprétée la Cantate cathédrale, créée spécialement pour cet évènement sur un livret du diacre, Serge Kerrien ; Goulven Airault, chef de chœur, en a composé la musique.

Le texte décline les missions de la cathédrale dans la cité, « demeure des hommes, porte de charité, signe d’espérance. » Ces chanteurs sont aujourd’hui une quarantaine. Goulven y voit une occasion pour chaque jeune de s’épanouir par le chant : « La musique sacrée porte à la prière et à Dieu. ».

« La musique sacrée porte à la prière et à Dieu. ».

Bernadette Mélois, directrice du service national de la pastorale liturgique fait remarquer : « Un bon chant c’est une bonne musique, bien construite sur un bon texte. Alors il traverse le temps.  

Le chant est à adapter en fonction de la communauté paroissiale et de la réalité du moment, s’il y a un animateur(trice), une chorale, un orgue, des instruments. Dans tous les cas, la voix de l’assemblée doit être première car elle est celle des baptisés.

Les chants ancrent dans les mémoires les contenus de la foi. C’est pourquoi j’invite à ne pas céder au mirage du changement permanent des chants. Si le répertoire revient régulièrement, un apprentissage par cœur est favorisé. Les fidèles se les approprient alors comme une prière. »

Les sondages ont toujours été légion mais depuis la crise sanitaire, le compte Le Nain a mis sur Twitter les tubes de la messe en proposant 32 titres phares des quarante dernières années. L’occasion d’analyser la popularité de certains d’entre eux, sachant que ce choix est nécessairement arbitraire.

Au-delà des chants ce sont des moments de foi, de partages familiaux ou amicaux qui se libèrent.

Dieu nous accueille en sa maison

Créé dans les années 80 par le compositeur de Lourdes Jean-Paul Lécot, ce pilier des assemblées paroissiales n’a rien perdu aujourd’hui de sa popularité, continuant à rythmer les dimanches catholiques.

Une cheffe de chœur fait remarquer : « C’est un chant d’ouverture joyeux qui insuffle à la messe une belle dynamique, aussi bien un dimanche ordinaire qu’à la procession d’une fête liturgique. C’est le chant idéal quand il n’y a pas d’animateur ; tout le monde le connaît.

Je voulais souligner la joie, l’allégresse qui s’emparent des croyants. On ne pénètre pas dans une église le dimanche en traînant des pieds. »

S’inspirant d’une mélodie de Palestrina, un compositeur italien de la Renaissance, Jean-Paul Lécot se lance dans une création qui figurera parmi les plus célèbres de sa composition, à côté de « C’est Toi Seigneur le pain rompu » ou « En marchant vers toi Seigneur ».

On peut aussi souligner le lien du cantique avec le psaume 122 : « Quelle joie quand on m’a dit : nous allons à la maison du Seigneur »

Refrain : Dieu nous accueille en sa maison, Dieu nous invite à son festin, jour d’allégresse et jour de joie ! Alléluia !

Le psaume de la création

Ce classique de Patrick Richard a été sacré vainqueur par les internautes dans un duel avec : « Si le Père vous appelle » du duo Rimaud-Berthier.

Âgé aujourd’hui de 62 ans, Patrick Richard a composé ce chant lorsqu’il avait 25 ans. Cette composition allait lancer sa carrière d’artiste. Jeune permanent du MEJ, à l’époque, assistant social par ailleurs, il a appris à écouter le cri des hommes au sein de sa profession. Le cri de son propre cœur : « « Je veux crier mon Dieu » est une phrase personnelle, c’est mon expérience. Je laisse les mots entrer en moi, ils ressortent pétris de mon humanité. » Cette composition va lancer sa carrière d’artiste et il sort en 1985 son premier album.

Dominique Pierre, responsable chez Bayard musique fait remarquer : « Dans ses paroles et sa musique il dit les hauts et les bas de notre relation à Dieu, notre créateur. La mélodie se mémorise facilement avec ce rythme dansant de la valse. Inspiré du psaume 8 et du cantique des créatures de saint François, ce chant est prophétique parce que ce saint portait un regard nouveau sur la création. Il a perçu la fraternité qui nous lie les uns aux autres, un thème qui parle à tous et résonne dans notre monde actuel. Il est fait pour être chanté par tous et partout. Faisant écho aux dernières encycliques du pape, ce tube planétaire a été repris et traduit sur tous les continents. »

Refrain : Je veux crier… mon Dieu, Tu es grand, tu es beau, Dieu vivant, Dieu très haut, Tu es le Dieu d’amour…

(Réf. La Vie n° 3955)  (À suivre)

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Aujourd'hui

mercredi 22 septembre 2021

Cliquez sur le "saint du jour"
et découvrez son histoire

Articles récents

Agenda

Annonces

Catéchèse

Nous avons débuté l’année scolaire avec un calendrier de plusieurs dates pour les Catés/dimanche ; mais la situation sanitaire a imposé de revoir nos interventions en catéchèse avec les enfants de la Zone de Rostrenen.

Depuis le début du mois de février, l’équipe des catéchistes propose la catéchèse en alternance entre Rostrenen et Corlay les mercredis soit de 10h à 11h30, soit de 14h à 15h30 ou soit les samedis de 10h à 11h30.

Pour voir l’ensemble du programme, cliquer ici

Pour inscrire vos enfants il convient d’appeler au presbytère de Rostrenen ou Louis Le Mée au :
07 55 62 77 80.

Baptême

Actuellement il ne nous est pas possible de prévoir les rencontres de préparation au baptême. Toutefois les familles qui souhaitent faire baptiser leur enfant au cours de l’année peuvent contacter le presbytère pour les démarches avec la possibilité de fixer une rencontre avec un prêtre.

Mariage

Les journées de préparation ne sont pas fixées mais, dès à présent, les couples qui souhaitent se marier peuvent contacter le presbytère pour fixer une rencontre avec un prêtre

Prions pour les vocations

Février 2021

Marie et Joseph emmènent Jésus au temple pour le présenter au Père et qu’il lui soit consacré.

C’est guidé par l’Esprit que Syméon reconnait Jésus !
Seigneur, nous te rendons grâce pour les hommes et les femmes qui te consacrent leur vie.
Seigneur, que l’Esprit ouvre les cœurs et aide à discerner la vocation à laquelle tu appelles chacun de tes enfants.

Nous te confions plus particulièrement aujourd’hui ceux que tu appelles à une vie consacrée.

AMEN

Attention

Samedi 10 avril

Messe à Trébrivan à 17h00

et non pas à Treffrin

Vous nous quittez déjà ? Avez-vous donné au Denier ?

Vous nous quittez déjà ?
Avez-vous donné au Denier ?