Paroisses de Haute Cornouaille

Corlay - St Nicolas du Pélem

Gouarec

Rostrenen

Maël-Carhaix

Les saints sont une lumière pour l’Église

Chers frères et sœurs, au cours de ce mois de novembre nous aurons à vivre la Toussaint, la commémoration des défunts, la fête du Christ Roi des rois et l’entrée dans une nouvelle année liturgique, l’année C.

Dans ce numéro de notre bulletin nous voulons réfléchir sur notre existence et la joie de vivre dans la félicité céleste. Devenir saint, est-ce vraiment notre préoccupation ?

 Permettez-moi de vous raconter une petite anecdote racontée par mon évêque, Monseigneur Nicodème Barrigah : « Au cours d’une visite à l’église de son quartier, une maman montre à son enfant les vitraux sur lesquels figuraient des saints et elle lui explique que les vitraux sont des fenêtres par lesquelles la lumière rentre dans l’église. Quelques jours plus tard, lors du cours de catéchisme, la maîtresse demande ce qu’est un saint. Se rappelant l’explication donnée par sa mère sur les vitraux, l’enfant répond :  » Les saints sont des fenêtres par lesquelles la lumière rentre dans l’église « . » Oui c’est bien cela !

Il nous arrive de nous poser des questions sur ce que sera notre vie après cette vie. La vie que nous menons sur cette terre peut-elle nous garantir une place au ciel ?

Depuis la nuit des temps, notre Église, Mère et Éducatrice, Sainte, mais faite de pécheurs, est en marche. Reconnaissons que la sainteté n’est pas une absence de péchés ou de faiblesses, puisque nous sommes nés avec nos fragilités, mais elle est plutôt une volonté à fuir de plus en plus le péché et à se faire ami de Dieu dans l’amour du prochain. À dire vrai, beaucoup de chrétiens hésitent à s’engager sur le chemin de la sainteté par peur ou parce qu’ils redoutent de connaître des épreuves et de mener une vie pleine de sacrifices. Pourtant, Jésus déclare bienheureux ceux qui accueillent l’Évangile et s’engagent à en vivre (cf. Lc 11,28).

Chers amis, la sainteté n’est pas une voie réservée à une élite : elle concerne tous ceux et celles qui choisissent de mettre leurs pas dans ceux du Christ. Les saints sont des pécheurs qui ont cru au pardon et en la miséricorde de Dieu. Ils se sont faits amis de Dieu en étant hommes sur la terre. Si un certain nombre d’entre eux ont été officiellement reconnus, à l’issue d’une procédure dite de « canonisation », et nous sont donnés en modèles, l’Église sait bien que beaucoup d’hommes et de femmes ont également vécu dans la fidélité à l’Évangile et au service de tous ; la Bretagne en connaît beaucoup.

Par de simples gestes et par notre vie de témoignage, acceptons, nous aussi, de faire route avec le Christ, le Saint par excellence.

Bonne fête de la Toussaint, fructueux mois de novembre et bonne entrée dans l’année liturgique C !

Abbé Marcel K. D. Abotchi
Prêtre du diocèse d’Atakpamé – TOGO

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Aujourd'hui

lundi 17 janvier 2022

Cliquez sur le "saint du jour"
et découvrez son histoire

Articles récents

Agenda

Annonces

Baptême

Actuellement il ne nous est pas possible de prévoir les rencontres de préparation au baptême. Toutefois les familles qui souhaitent faire baptiser leur enfant au cours de l’année peuvent contacter le presbytère pour les démarches avec la possibilité de fixer une rencontre avec un prêtre.

Mariage

Les journées de préparation ne sont pas fixées mais, dès à présent, les couples qui souhaitent se marier peuvent contacter le presbytère pour fixer une rencontre avec un prêtre

Prions pour les vocations

Février 2021

Marie et Joseph emmènent Jésus au temple pour le présenter au Père et qu’il lui soit consacré.

C’est guidé par l’Esprit que Syméon reconnait Jésus !
Seigneur, nous te rendons grâce pour les hommes et les femmes qui te consacrent leur vie.
Seigneur, que l’Esprit ouvre les cœurs et aide à discerner la vocation à laquelle tu appelles chacun de tes enfants.

Nous te confions plus particulièrement aujourd’hui ceux que tu appelles à une vie consacrée.

AMEN

Vous nous quittez déjà ? Avez-vous donné au Denier ?

Vous nous quittez déjà ?
Avez-vous donné au Denier ?