Paroisses de Haute Cornouaille

Corlay - St Nicolas du Pélem

Gouarec

Rostrenen

Maël-Carhaix

Le Credo (3)

Nous sommes au troisième article sur le Credo que nous voulons plus ou moins détaillé avec nos limites théologiques et intellectuelles. Nous laissons, pour le moment, la phrase affirmant « Le Christ est né de la Vierge Marie ». Nous y reviendrons au mois de mai.

La Résurrection
Retable de la collégiale

 Je crois en Jésus Christ, qui a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié, est mort et a été enseveli, est descendu aux enfers ; le troisième jour est ressuscité des morts.

 Je vais m’appuyer sur saint Paul dans sa première lettre aux Corinthiens (chapitre 15 : verset 14 et suivants) : « Et si Christ n’est pas ressuscité, vide est notre foi, vide est notre prédication. »

 Cette foi reçue le jour du baptême qui, selon l’enseignement de l’Église, nous offre la possibilité de plonger dans la mort du Christ afin de pouvoir ressusciter avec Lui. Confesser que le Christ a souffert, a été crucifié, est mort, a été enseveli et est descendu aux enfers, c’est se rappeler qu’Il est un homme. Il a tout partagé avec nous à l’exception du péché. C’est dire, en d’autres termes, qu’en Marie Il a pris chair de la chair de l’humanité. Le Christ n’est pas différent de nous. Comme Il est Fils de Dieu, nous sommes aussi fils de Dieu. Mais nous, nous sommes fils dans le Fils.

 Dans la deuxième partie de ce paragraphe nous confessons que le Christ est ressuscité le troisième jour d’entre les morts. De ce fait nous croyons en un Christ mort et ressuscité. D’où son passage de la mort à la vie. Et par ce passage de la mort à la vie, le Christ a sauvé l’homme du péché et l’a appelé à la vie éternelle. La Résurrection du Christ est l’accomplissement des promesses faites par Dieu à son peuple si bien que Jésus a le pouvoir même sur la mort, d’où découle sa divinité.

 Pourtant, dès les premiers temps de l’Église, des hérésies[1] ont jalonné l’histoire au sein même de l’Église, parmi lesquelles l’ébionisme et le docétisme.

 D’après les Ébionites, Jésus n’était pas Dieu mais le seul juste ayant accompli parfaitement la loi. Tandis que pour les Docètes, Jésus n’était pas homme mais Dieu. Or, dans ce paragraphe que je commente, l’Église confesse un Christ qui est totalement Homme et Dieu.

 La résurrection est le pivot de la foi chrétienne, mais elle est toujours difficile à admettre, car elle fait entrer dans une nouvelle perspective nous plongeant dans un mystère qui dépasse la compréhension humaine. Ce n’est pas sans raison que, lors de la messe, avant l’anamnèse, le célébrant proclame : « Il est grand le mystère de la foi. » Si nous parlons de la résurrection, il ne s’agit plus de revivre, de retrouver la vie d’avant la mort, mais d’entrer dans une vie nouvelle dont Jésus est le premier vivant. Il nous ouvre un “passage” qui est le sens du mot “Pâques”. Croire en la Résurrection de Jésus, c’est croire aussi à notre propre vie éternelle sous une forme encore inconnue.

 Croire à la Résurrection du Christ exige aussi de notre part de faire de “petites résurrections”, dans notre existence quotidienne. J’appelle petites résurrections, les efforts que nous faisons tous les jours dans le respect de la dignité humaine, dans la pratique de la charité, dans le respect de la liberté de chacun et de chacune.

 Oui, Christ est ressuscité, alléluia alléluia. Sur nous la mort n’a aucun pouvoir !

[1] Doctrine, opinion contraire émise au sein de l’Église catholique et condamnée par elle.

Découvrez le retable

du maître-autel de la collégiale de Rostrenen
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Aujourd'hui

vendredi 03 décembre 2021

Cliquez sur le "saint du jour"
et découvrez son histoire

Articles récents

Agenda

Annonces

Baptême

Actuellement il ne nous est pas possible de prévoir les rencontres de préparation au baptême. Toutefois les familles qui souhaitent faire baptiser leur enfant au cours de l’année peuvent contacter le presbytère pour les démarches avec la possibilité de fixer une rencontre avec un prêtre.

Mariage

Les journées de préparation ne sont pas fixées mais, dès à présent, les couples qui souhaitent se marier peuvent contacter le presbytère pour fixer une rencontre avec un prêtre

Prions pour les vocations

Février 2021

Marie et Joseph emmènent Jésus au temple pour le présenter au Père et qu’il lui soit consacré.

C’est guidé par l’Esprit que Syméon reconnait Jésus !
Seigneur, nous te rendons grâce pour les hommes et les femmes qui te consacrent leur vie.
Seigneur, que l’Esprit ouvre les cœurs et aide à discerner la vocation à laquelle tu appelles chacun de tes enfants.

Nous te confions plus particulièrement aujourd’hui ceux que tu appelles à une vie consacrée.

AMEN

Vous nous quittez déjà ? Avez-vous donné au Denier ?

Vous nous quittez déjà ?
Avez-vous donné au Denier ?