Bienvenue au père Anselme

Père Anselme Atsou

Bienvenue au père Anselme

Après avoir accueilli le père Théophile, prêtre béninois, pour la mission d’été, c’est le père Anselme Atsou, prêtre togolais, qui rejoindra notre zone pastorale, à compter du 15 septembre, en tant que coopérateur avec notre nouveau curé, le père Jean Bernard.

 Nous lui avons demandé de se présenter.

Je m’appelle Anselme Koffi Atsou. Je suis originaire du diocèse de Kpalimé au sud du Togo (Afrique de l’Ouest). J'ai fait ma formation philosophique et théologique au grand séminaire interdiocésain Jean Paul II de Lomé. Ordonné prêtre le 8 août 2015, j'ai été nommé vicaire économe sur la paroisse Saint Nicolas de Kouma-Tokpli pendant deux ans, puis administrateur de la même paroisse depuis 2017 jusqu'à cette nouvelle nomination dans le diocèse de Saint-Brieuc et Tréguier.

Auparavant j'ai déjà été accueilli par le diocèse d'Angers en 2017 puis en 2018 dans le cadre de la pastorale d'été, puis cette année à la zone pastorale de Guingamp.

Né le 13 février 1987, je suis le troisième d’une famille de 5 enfants (3 filles et 2 garçons). Nos parents, actuellement en retraite, étaient instituteurs dans l’enseignement catholique.

Catholiques pratiquants, ils nous ont élevés dans la foi chrétienne et nous ont inculqué les valeurs chrétiennes. Ainsi ma vocation n'a rien de surprenant (sauf sa précocité peut-être), l'atmosphère familiale y était propice. J'ai senti l'appel de Dieu depuis mon enfance (4-5 ans), j'ai eu beaucoup d'autres ambitions par la suite. Les moqueries de certains amis non catholiques et mes propres curiosités à vouloir tout savoir ont failli me détourner de ma vocation mais l’appel de Dieu a fini par prendre le dessus.

Ma vie spirituelle se nourrit des célébrations eucharistiques, de la prière, des lectures spirituelles, de la musique chrétienne...

J'aime aussi le sport, les voyages et la rencontre d'autres cultures, religions et civilisations. C'est justement ce désir et cette curiosité (de savoir ce qui se passe ailleurs, d'apprendre et aussi d'apporter ma modique contribution à l'édification de l'église universelle, corps du Christ) qui m'ont conduit à vouloir quitter mon jeune diocèse très riche en vocations sacerdotales pour aller en mission.

Je saisis l'occasion pour dire un merci sincère à Mgr Denis Moutel, au père Hervé Le Vézouët pour toutes les démarches effectuées auprès de mon évêque qui n'a pas hésité à me mettre à la disposition du diocèse de Saint-Brieuc et Tréguier.

Quant à ma nouvelle mission dans le diocèse j'espère être disponible pour toutes les exigences pastorales de la paroisse et au service de toutes les tranches d'âge mais spécialement de ceux qui ont le plus besoin de moi.

 Propos recueillis par Joël Le Biavant 

LE TOGO

La république togolaise est l’un des plus petits pays africains et correspond environ au 1/10ème de la France. Sa population avoisine 8 millions d’habitants.

C’est un pays tout en longueur avec une grande diversité de paysages. Le climat est de type tropical. Le pays devient indépendant en 1960. La capitale est Lomé qui compte un peu plus de 800 000 habitants. Kpalimé, diocèse d’origine du père Anselme, est la 4ème ville du pays avec un peu plus de 100.00 habitants.

La langue officielle est le français mais il existe 2 langues nationales et 53 dialectes.

L'animisme, religion traditionnelle africaine, est pratiqué par 50 % de la population, le catholicisme par 26 %.

Le Togo est le 5ème producteur mondial de phosphates mais la culture vivrière représente 65 % de l’activité des travailleurs, sans oublier le café, le cacao et le coton.