Paroisses de Haute Cornouaille

Corlay - St Nicolas du Pélem

Gouarec

Rostrenen

Maël-Carhaix

Que voulons-nous transmettre
en restaurant églises et chapelles ?

Depuis 2017, une poignée de bénévoles a constitué une association afin de préserver, restaurer et animer le site de Saint-Roch à Plounévez-Quintin. Un jour, le plus proche possible, la chapelle aura à nouveau une charpente et un toit. 

Cette histoire est loin d’être unique. Sur notre territoire de nombreux édifices religieux ont été relevés de leur état de ruine, d’autres font aujourd’hui l’objet d’importants programmes de travaux, quelques-uns attendent toujours que des bonnes volontés leur évitent l’oubli et la disparition définitive. Tous ces efforts, tous ces espoirs se vivent, il faut bien l’admettre, sur des espaces à forte décroissance religieuse, tout au moins apparente. À quoi bon dès lors poursuivre ces restaurations ? Cela en vaut-il vraiment la peine ? Ne serait-ce pas plus judicieux de faire un tri et de ne conserver que ce qui serait vraiment utile, suffisant ? À l’heure des économies à tous les étages, qui sait si une réduction drastique des églises et chapelles ne permettrait pas d’équilibrer les budgets ? Et puis, avouons-le, tous ces monuments sont les témoignages d’une période révolue, place nette désormais pour notre époque préparant l’avenir. 

Le présenter de cette façon paraît évidemment d’une incroyable rudesse. Un tel argumentaire ne ménage pas l’attachement, le lien, le fil d’une épopée dont nous ne sommes qu’un maillon. Au-delà des considérations économiques, aux décisions le plus souvent radicales, attachons-nous à révéler ce que ces édifices, églises et chapelles, peuvent nous dire. 

Marqueurs d’une époque et de traditions anciennes, ces « tas de pierres » renferment toute une histoire d’hommes et de femmes. Il y a de la sueur, de la prière et du silence dans tout cela. Chercheurs de ce qui transcende, les bâtisseurs et nos aïeux ont désiré faire vivre leur communauté en un lieu sécurisé et abritant réellement leur Dieu. Cette présence rassurante par sa proximité et sa permanence est aussi celle du respect, de la crainte. C’est entre eux qu’ils ont fait Église et reçu une même catéchèse. Ils se sont imprégnés peu à peu du message évangélique. Lieu de célébrations communautaires et de démarches individuelles, églises et chapelles sont essentielles à l’expression d’une même foi. Le va-et-vient continuel entre l’espace privé et le lieu de rassemblement permet l’ajustement et une meilleure « connaissance » de ce Dieu choisissant d’habiter au milieu de son peuple. 

Tous ces constats nous dévoilent un contraste énorme avec un bon nombre de pratiques actuelles. Il suffirait, selon certains aujourd’hui, de se construire sa spiritualité, ses « rites », sa « religion ». Tout deviendrait une relation à deux, entre soi-même et une puissance supérieure supposée. L’utilité d’une église ou d’une chapelle deviendrait donc relative, accessoire. L’aspect rassemblement communautaire n’étant pas premier, voire indispensable, maintenir des édifices en bon état ne serait plus prioritaire…

Cependant, de ces monuments existants émane un rayonnement échappant à toute tentative d’étouffement. Cette lumière brille, demeure, ne disparaît pas. C’est alors, à y regarder de plus près, qu’un nouveau peuple s’avance, différent sans doute des précédents. Il comprend que les murs, ainsi que la charpente et toiture qu’ils supportent, ont leur importance.

Voici des amoureux de patrimoine découvrant les particularités de ces constructions en pierre. Une simple visite, quelques photos, une pause appréciée, un émerveillement partagé. Ils adhéreront ou non aux valeurs transmises en ces lieux de culte tout au long des âges. Certains parmi eux, tout comme les croyants engagés, découvriront peu à peu que ces murs ne contraignent en rien les libertés individuelles et débordent vers l’extérieur. Ce qui s’y proclame rejoint et irrigue le monde avec ses réalités actuelles. 

Et si de nouveaux chemins menant vers nos églises et chapelles se traçaient ?

Et si de nouveaux chemins menant vers nos églises et chapelles se traçaient ? Et si nous acceptions que les sentiers empruntés en sortant de ces espaces sacrés rendent visibles de nouvelles formes d’évangélisation ? Des circuits privilégiant des parcours pédagogiques adaptés, susceptibles de donner à chacun les clefs qui lui manquent. 

C’est bien toute la communauté avec ces périphéries grouillant de bonnes volontés, avec ses néophytes enthousiastes mais aussi ses membres confirmés qui est appelée à investir de nouveaux espaces tout en conservant la mémoire de ce que nous ont légué nos aînés. 

Serons-nous capables d’ouvrir plus souvent nos églises et nos chapelles pour qu’elles restent ces sources auxquelles on peut se désaltérer ou ces asiles où l’on sait que la protection est accordée ? 

War roak ret eo mont ! C’est en avant qu’il faut aller !

Et si nous échangions à propos de nos pardons ?
Ils sont nombreux sur nos paroisses et ils nous sont chers.
Que représentent-ils pour nous et pour ceux qui nous y rejoignent ?
Parlons-en simplement, trouvons les moyens et peut-être de nouvelles idées à expérimenter.
L’EAP va y réfléchir et proposera des temps d’expressions ouverts à tous.

Un projet d’année à vivre sereinement !

Aujourd'hui

samedi 18 mai 2024

Cliquez sur le "saint du jour"
et découvrez son histoire

Annonces

Articles récents

Agenda

mai 2024
juin 2024
août 2024
Aucun événement trouvé !

Baptême

Les familles qui souhaitent faire baptiser leur enfant au cours de l’année peuvent contacter le presbytère pour les démarches avec la possibilité de fixer une rencontre avec un prêtre.

Mariage

Les couples qui souhaitent se marier peuvent contacter le presbytère pour fixer une rencontre avec un prêtre

Prions pour les vocations

Février 2021

Marie et Joseph emmènent Jésus au temple pour le présenter au Père et qu’il lui soit consacré.

C’est guidé par l’Esprit que Syméon reconnait Jésus !
Seigneur, nous te rendons grâce pour les hommes et les femmes qui te consacrent leur vie.
Seigneur, que l’Esprit ouvre les cœurs et aide à discerner la vocation à laquelle tu appelles chacun de tes enfants.

Nous te confions plus particulièrement aujourd’hui ceux que tu appelles à une vie consacrée.

AMEN

Vous nous quittez déjà ? Avez-vous donné au Denier ?

Vous nous quittez déjà ?
Avez-vous donné au Denier ?