Mes souhaits pour nous !

Confiance en Dieu
Confiance en Dieu

Mes souhaits pour nous !

Aux abonnées et abonnés, aux lectrices et lecteurs de Dalc'h Sonj (Bulletin des paroisses catholiques de Rostrenen et de Maël-Carhaix), Messagers (Bulletin des paroisses de Corlay/Saint-Nicolas) et Le Serviteur de Notre Dame (Bulletin de Gouarec), aux EAP de toute la communauté pastorale, aux catéchètes, aux conseils économiques, aux équipes liturgiques, aux référents des différents relais, aux bénévoles, aux employées, aux permanents, aux sacristains et à toutes les associations caritatives de nos différentes paroisses, je dis Blavez mat.

Le premier jour de l'an, notre compte d'âge est renfloué d'une année de plus, bien sûr chacun attendra le jour et le mois de l'anniversaire de naissance pour le fêter. Même si ça se fait un peu moins, c'était le jour où tout le monde fait des souhaits : de bonheur, de paix, d’amour et de joie.

Chez moi, en Haïti, le premier janvier rappelle notre indépendance. C'est le jour où les familles se rassemblent pour prendre une soupe au juromou (à peu près de la même famille que les potirons). Cette soupe est très significative pour nous.

Un nouvel an commence, un nouvel an reçu de notre Père, nous l'avons remis d'avance entre ses mains tel qu'il sera. Avec une telle confiance, nous nous tournons les uns vers les autres et tous ensemble vers l'Autre pour s'engager afin qu'effectivement nos souhaits deviennent réalité pour nous et pour nos proches.

Pour cette année 2019, je nous souhaite de :

Dire « oui » au bonheur, sachant que si quelqu'un peut manger et boire et jouir du bonheur dans son dur labeur, c'est un don de Dieu (Ecclésiaste 3, 13).

Dire « pardon » à la peine et aux offenses, sachant que le pardon accordé fait du bien aux pardonneurs et aux pardonnés.

Dire « merci », merci à la vie, sachant que la vie est un cadeau de Dieu, un don reçu gratuitement. Elle est toujours juste, mais bien souvent nous sommes injustes à la vie.

Dire « heureusement que tu es là », sachant que, malgré tout ce que nous sommes, malgré tout ce que nous avons, cela n'empêche pas que la présence de l'autre contribue à notre épanouissement.

Dire «je t'aime », sachant que tout amour vient de Dieu qui est Amour.

Et enfin, des sourires, pour chasser la tristesse et le stress. De l'audace, pour que les choses ne restent jamais en place, aussi nous avons tous à contribuer pour sauvegarder notre Maison commune. De la confiance en Dieu, en soi et dans les autres, pour faire disparaître les doutes et les méfiances. De la générosité, pour se nourrir du plaisir de partager et de se donner. Du courage, pour continuer à croire dans un avenir meilleur.

Blavez mat a hetan d’ac’h
Yec’hed ha prosperitet
Hag ar baradoz
Da fin ho puhez.

Bonne année je vous souhaite
Santé et prospérité
Et le paradis
A la fin de votre vie.

Bon lane pou tout moun !
Bonne année à tout le monde !