Paroisses de Haute Cornouaille

Corlay - St Nicolas du Pélem

Gouarec

Rostrenen

Maël-Carhaix

ND de la Salette – Chapelle St Eloi à Paule

Les chemins de la paix

« Recevons la paix du Christ, par Marie ! » Avec et par ce thème nous avons préparé le pardon de Rostrenen de cette année. Inspirés par cette parole de Jésus dans l’Évangile de saint Jean, au chapitre 14, tenant compte de la réalité actuelle, nous avons décidé de vous proposer de penser, de méditer, de chercher et de recevoir cette réalité qui est toujours fragile, jamais définitivement acquise à cause de notre soif de violence.

 En avril 1963, le pape Jean XXIII a décidé, sous la conduite de l’Esprit-Saint, d’écrire une encyclique axée sur la paix et l’ouverture entre les peuples et les nations dans un contexte de changement marqué, notamment, par la guerre froide. Il est encore plus urgent aujourd’hui de revoir ce que nous entendons par la PAIX. Une réalité transcendantale ? Normalement oui, car la paix est la condition sine qua non au développement économique et tout ce qui en découle : culture, éducation, dynamisme et autres.

 Le pape Paul VI, disait à l’ONU, en octobre 1965 : « Plus jamais la guerre ». Je crois que nous devons nous laisser imprégner par cette parole de Paul VI. Tout le monde veut la paix, mais très souvent les chemins empruntés pour l’avoir nous emmènent plutôt vers la guerre.

 1)- Si nous essayons de mettre de côté le chemin de l’égoïsme pour prendre celui de l’altérité, la paix revient tout naturellement sans faire trop d’effort. Eh bien oui, quand nous voyons en l’autre un frère, une sœur, un ami ou une amie, le JE plus le TU deviennent NOUS.

  2)- Si nous essayons de pratiquer déjà la justice entre nous, il n’y aura plus de discorde. Une bonne entente, c’est déjà une vraie paix.

 3)- Le pardon est aussi un lieu d’apprentissage de la paix. En 1997, pour la journée mondiale de la paix, Jean Paul II nous a laissé un message formidable : « Pourtant, il reste vrai que nous ne pouvons rester prisonniers du passé : pour les individus comme pour les peuples, il faut une sorte de « purification de la mémoire », afin que les maux d’hier ne se reproduisent plus. Il ne s’agit pas d’oublier ce qui est arrivé mais d’en faire une relecture avec des sentiments nouveaux et d’apprendre, par les expériences subies, que seul l’amour construit tandis que la haine engendre dévastations et ruines. A la vengeance mortifère répétée, il faut substituer la nouveauté libératrice du pardon. » Donc, quand on offre le pardon, on reçoit la paix. Demander pardon et pardonner est une voie profondément digne de l’homme ; c’est même parfois la voie unique pour sortir de situations marquées par des haines anciennes et violentes.

 4)- La réconciliation est aussi l’un des chemins par excellence qui conduit à la paix. Celles et ceux qui encouragent la réconciliation sont des bâtisseurs de paix. Cependant, certains, pour régner, cherchent à diviser. Que chacun de nous, d’une manière ou d’une autre, pense de préférence à coller les morceaux au lieu de les séparer. La division, n’est pas à encourager, bien au contraire, l’apôtre Paul définissait le ministère apostolique comme « ministère de la réconciliation » (cf. 2 Co 5,18-20). Mais tout baptisé doit en quelque sorte se sentir « ministre de la réconciliation », en ce sens que, réconcilié avec Dieu et avec ses frères, il est appelé à construire la paix par la force de la vérité et de la justice.

 5)- L’amour engendre la paix. Lorsque nous donnons par amour, pour aider et servir les autres, une source de joie jaillit en nous, et cela apporte la paix et le calme. Oui, nous sommes tous à la recherche d’une vie de paix, de joie, de bonheur, etc. Par contre, suivant l’adage latin : « Qui veut la paix, prépare la guerre. » (Si vis pacem, para bellum.)

 L’altérité, la justice, le pardon, la réconciliation et l’amour sont de formidables chemins à prendre pour pouvoir déjà vivre dans la paix avec nous-mêmes et avec les autres.

 Cher(es) ami(es), la guerre sous toutes ces formes engendre la guerre.

Aujourd'hui

lundi 03 octobre 2022

Cliquez sur le "saint du jour"
et découvrez son histoire

Articles récents

Le jardin du calvaire

Bien accueilli à la maison du Sacré-Cœur à Créhen, la santé du père Célestin, convalescent, évolue favorablement. Il nous livre ici ses méditations et ses sentiments

Lire la suite »

Agenda

There is no Event

Annonces

Baptême

Les familles qui souhaitent faire baptiser leur enfant au cours de l’année peuvent contacter le presbytère pour les démarches avec la possibilité de fixer une rencontre avec un prêtre.

Mariage

Les couples qui souhaitent se marier peuvent contacter le presbytère pour fixer une rencontre avec un prêtre

Prions pour les vocations

Février 2021

Marie et Joseph emmènent Jésus au temple pour le présenter au Père et qu’il lui soit consacré.

C’est guidé par l’Esprit que Syméon reconnait Jésus !
Seigneur, nous te rendons grâce pour les hommes et les femmes qui te consacrent leur vie.
Seigneur, que l’Esprit ouvre les cœurs et aide à discerner la vocation à laquelle tu appelles chacun de tes enfants.

Nous te confions plus particulièrement aujourd’hui ceux que tu appelles à une vie consacrée.

AMEN

Vous nous quittez déjà ? Avez-vous donné au Denier ?

Vous nous quittez déjà ?
Avez-vous donné au Denier ?