Paroisses de Haute Cornouaille

Corlay - St Nicolas du Pélem

Gouarec

Rostrenen

Maël-Carhaix

Le Credo (6)

Je crois en Jésus-Christ …
d’où il viendra juger les vivants et les morts.

Chers lectrices et lecteurs, permettez-moi de prendre la phrase exacte du symbole de Nicée-Constantinople : « Je crois en Jésus qui reviendra dans la gloire pour juger les vivants et les morts. »

Je veux m’appuyer sur trois mots-clés dans cet article : gloire, vivant et mort.

Dans le langage courant, la gloire est un honneur par une action ou la reconnaissance d’une grande renommée. Soucieux de notre personnalité que nous voulons conserver, nous cherchons aussi à garder notre honneur, si difficile à acquérir.

On se dit parfois que cela ne vaut pas la peine de me féliciter pour avoir accompli mon devoir. Cependant, nous attendons un petit mot de remerciement qui peut être comme une sorte de gloire attendue. J’ose même dire que les êtres humains aiment la gloire. En revanche, pour Dieu, la gloire, c’est de voir l’homme dans toute sa splendeur. Dieu trouve son plaisir quand l’homme s’élève à la dignité de fils et quand l’homme se convertit. Bref, la gloire de Dieu, c’est le salut de l’homme.

Laissons de côté la gloire pour parler du deuxième terme : les vivants.

Détail du portail du Jugement dernier sur la façade de la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Jésus revient pour juger les vivants. Parler du jugement de Dieu pourrait apparaître comme une menace. Le jugement de Dieu n’est pas d’abord une mauvaise nouvelle car, dans la foi, nous disons que Dieu veut le salut de son peuple et, plus profondément, il aime la vie de toutes ses créatures.

La Bible nous dit que Dieu est le seul juge juste. Le jugement de Dieu n’est pas vindicatif mais salvifique. Croire que Dieu jugera dans le futur, c’est bien, mais qu’en est-il dans le présent ? Jésus revient donc dans toute sa gloire pour nous libérer de l’esclavage du mal, nous libérer de nos jugements envers les autres. Il reviendra nous sauver de notre dernier ennemi, la mort.

Enfin, le troisième mot : la mort. Jésus reviendra dans la gloire pour juger les morts. Ce phénomène nous paraît quelquefois et même très souvent étrange car nous n’avons pas de mot pour l’expliquer. Devant cette réalité, une question nous vient à l’esprit régulièrement : pourquoi sommes-nous si impuissants devant la mort ? Et pourtant la nature nous donne à croire que la mort est la dernière étape de toute vie terrestre. Mais elle n’a pas le dernier mot, elle n’est pas l’aboutissement de la vraie vie. Pourquoi ? Parce que depuis que le Christ est descendu aux séjours des morts, tout a changé. Maintenant dans la mort habite la vie, c’est-à-dire l’amour. En confessant que Dieu revient dans sa gloire pour juger les morts, cela laisse comprendre qu’il y a une réalité d’après.

Nous nous demandons aussi si nous vivrons après la mort.  Maurice Zundel dit : « Le vrai problème n’est pas de savoir si nous vivrons après la mort, mais si nous serons vivants avant la mort. Si nous étions vivants avant la mort, s’il y avait en nous une source jaillissante, si notre vie portait partout la lumière, la mort en nous serait progressivement vaincue ! »

En définitive, le Dieu miséricordieux en la personne de Jésus, revient dans sa gloire non pas pour juger le monde ou pour qu’à son jugement, le monde parte à sa perte mais pour que, par Lui, le monde soit sauvé. Jésus a donné sa vie pour que tout homme ait la vie. Mais quand il reviendra dans sa gloire, quel type de mort Jésus reviendra-t-il pour juger ? La mort physique, séparation du corps et de l’âme ou la mort spirituelle, c’est-à-dire, une vie séparée de Dieu ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Aujourd'hui

mardi 19 octobre 2021

Cliquez sur le "saint du jour"
et découvrez son histoire

Articles récents

Agenda

L'agenda est vide!

Annonces

Baptême

Actuellement il ne nous est pas possible de prévoir les rencontres de préparation au baptême. Toutefois les familles qui souhaitent faire baptiser leur enfant au cours de l’année peuvent contacter le presbytère pour les démarches avec la possibilité de fixer une rencontre avec un prêtre.

Mariage

Les journées de préparation ne sont pas fixées mais, dès à présent, les couples qui souhaitent se marier peuvent contacter le presbytère pour fixer une rencontre avec un prêtre

Prions pour les vocations

Février 2021

Marie et Joseph emmènent Jésus au temple pour le présenter au Père et qu’il lui soit consacré.

C’est guidé par l’Esprit que Syméon reconnait Jésus !
Seigneur, nous te rendons grâce pour les hommes et les femmes qui te consacrent leur vie.
Seigneur, que l’Esprit ouvre les cœurs et aide à discerner la vocation à laquelle tu appelles chacun de tes enfants.

Nous te confions plus particulièrement aujourd’hui ceux que tu appelles à une vie consacrée.

AMEN

Attention

Samedi 10 avril

Messe à Trébrivan à 17h00

et non pas à Treffrin

Vous nous quittez déjà ? Avez-vous donné au Denier ?

Vous nous quittez déjà ?
Avez-vous donné au Denier ?