La pastorale scolaire à Campostal-Gouarec

Marie-Christine SagetAvant d’en accepter la charge, je ne savais pas vraiment ce qu’était un « Animateur en Pastorale Scolaire », rôle tenu par David à Campostal et Notre-Dame à Gouarec jusqu’à cette année.

C’est quoi être « APS » ?

Je dirais que c’est d’abord vouloir être témoin de la joie que procure la présence du Christ dans la vie de tout homme qui croit en lui. C’est vouloir rendre compte de l’Espérance qui habite le chrétien et change son regard sur le monde. C’est vouloir dire que l’Amour peut tout transformer.

En fait, c’est vouloir annoncer l’Evangile, ce qui est le rôle de tout chrétien et, dans le cadre du projet éducatif de l’enseignement catholique, celui de l’animateur en pastorale scolaire.

Cette mission se situe en lien étroit avec le chef d’établissement, les professeurs qui veulent s’y impliquer, la paroisse et l’église diocésaine, avec les mouvements existants (aumônerie, MRJC par exemple) et aussi avec toute personne acceptant de s’y investir, comme Marie-Agnès qui m’apporte un soutien précieux.

Ces liens sont importants : ils permettent d’enrichir les échanges, de concrétiser et dynamiser les projets, chacun apportant ce qu’il est et ce qu’il peut donner.

Quels en sont les axes ?

Nous intervenons dans le cadre de la culture chrétienne auprès des 6èmes, à raison d’une heure tous les quinze jours.

Pour les autres niveaux, il est proposé des « temps forts », organisés sur la base d’une demi-journée pour chaque niveau autour d’un thème. Ils sont construits à partir d’un film ou d’un intervenant extérieur, suivis d’un temps de réflexion guidé, en sous-groupes.

Ainsi nous avons organisé début décembre un temps fort sur Noël pour les 5èmes, avec l’intervention de Katia et Nathanaël du Village saint Joseph, puis deux célébrations de Noël avant les vacances, à la chapelle de Campostal.

Quels sont les liens avec le diocèse ?

Nous avons vécu la rentrée pastorale des jeunes le 27 septembre à Tressaint : belle réussite avec 500 jeunes rassemblés. Nous étions une trentaine de la zone pastorale de Rostrenen.

Puis le 2 octobre, rentrée pastorale des 2ndes à Querrien qui a réuni 400 jeunes du diocèse et à laquelle ont participé 8 jeunes de Campostal.

En préparation : le pèlerinage des 12-14 ans à Lourdes en avril prochain, pour lequel une équipe représentant toutes les zones du diocèse se réunit à Saint-Brieuc régulièrement. C’est aussi pour moi l’occasion de travailler avec l’équipe de Loudéac.

Des rencontres ont lieu régulièrement à la DDEC entre les animateurs en pastorale du diocèse. Elles permettent de mettre en commun les expériences des uns et des autres, les difficultés rencontrées, etc… Le chantier est très vaste, mais passionnant !

Nous accueillons toutes les bonnes volontés à bras ouverts : pour proposer une intervention, accompagner un temps fort, apporter une aide à l’animation des célébrations ou pour rejoindre notre petite équipe et l’aider à élaborer des projets pour faire découvrir à nos jeunes la joie de l’Evangile dans leur vie, aujourd’hui.

Marie-Christine Saget

,