Paroisses de Haute Cornouaille

Corlay - St Nicolas du Pélem

Gouarec

Rostrenen

Maël-Carhaix

4ème dimanche de L’Avent

4ème dimanche de l'Avent 2019

La fête de Noël est toute proche. Notre attente se fait plus pressante, comme celle de Marie et de Joseph, comme celle des mamans et des papas quand s’approche cet événement prodigieux qu’est le fait de donner naissance à un être nouveau qui a été « façonné dans le secret » (ps 138). Une fois encore la liturgie oriente notre attente vers la longue et secrète venue de Dieu qui se présente comme une obscure et patiente germination. Quand Dieu prépare du neuf, les signes ne sont à chercher ni au fond des vallées, ni au sommet des montagnes, ni sur des sites Internet ! Ce sont des signes discrets. La liturgie nous parle de deux femmes enceintes, et de deux naissances qui s’annoncent. L’une se passe bien avant Jésus et l’autre le concerne. Achaz, roi de Judée au VIIIe siècle, voit son royaume menacé par l’Assyrie, et de plus n’ayant pas de descendance, le risque est grand de voir s’interrompre la dynastie du roi David.

Le Seigneur envoya le prophète Isaïe dire au roi Achaz :
« Demande pour toi un signe venant du Seigneur ton Dieu,
demande-le au fond des vallées, ou bien en haut sur les sommets. »
Achaz répondit : « Non, je n’en demanderai pas,
je ne mettrai pas le Seigneur à l’épreuve. »

Quand on connaît le règne plutôt trouble d’Achaz et le peu de cas qu’il faisait de la Loi, on peut se demander si sa protestation est vraiment sincère. En effet, demander un signe au Seigneur, n’est-ce pas être prêt à accueillir ce qu’il adviendra ? Comment demander à Dieu de manifester sa fidélité sans ensuite y être fidèle soi-même ? La réponse d’Achaz est plutôt une échappatoire et manifeste une fausse humilité. Mais la lâcheté d’un roi ne saurait remettre en cause le projet de Dieu. Fidèle à son peuple et à ses promesses, il donne le signe, un signe qui touche Achaz personnellement mais qui concerne aussi tout le peuple. Le signe sera celui d’une naissance inattendue annonciatrice d’une plus grande encore, bien plus tard, celle d’un Messie, fils de David.

Isaïe dit alors : Écoutez, maison de David !
Il ne vous suffit donc pas de fatiguer les hommes :
il faut encore que vous fatiguiez mon Dieu !
Eh bien ! Le Seigneur lui-même vous donnera un signe :
Voici que la jeune femme est enceinte, elle enfantera un fils,
et on l’appellera Emmanuel (c’est-à-dire : Dieu-avec-nous).
De crème et de miel il se nourrira, et il saura rejeter le mal et choisir le bien.
Avant même que cet enfant sache rejeter le mal et choisir le bien,
elle sera abandonnée, la terre dont les deux rois te font trembler. »

Aujourd'hui

vendredi 30 septembre 2022

Cliquez sur le "saint du jour"
et découvrez son histoire

Articles récents

Le jardin du calvaire

Bien accueilli à la maison du Sacré-Cœur à Créhen, la santé du père Célestin, convalescent, évolue favorablement. Il nous livre ici ses méditations et ses sentiments

Lire la suite »

Agenda

There is no Event

Annonces

Baptême

Les familles qui souhaitent faire baptiser leur enfant au cours de l’année peuvent contacter le presbytère pour les démarches avec la possibilité de fixer une rencontre avec un prêtre.

Mariage

Les couples qui souhaitent se marier peuvent contacter le presbytère pour fixer une rencontre avec un prêtre

Prions pour les vocations

Février 2021

Marie et Joseph emmènent Jésus au temple pour le présenter au Père et qu’il lui soit consacré.

C’est guidé par l’Esprit que Syméon reconnait Jésus !
Seigneur, nous te rendons grâce pour les hommes et les femmes qui te consacrent leur vie.
Seigneur, que l’Esprit ouvre les cœurs et aide à discerner la vocation à laquelle tu appelles chacun de tes enfants.

Nous te confions plus particulièrement aujourd’hui ceux que tu appelles à une vie consacrée.

AMEN

Vous nous quittez déjà ? Avez-vous donné au Denier ?

Vous nous quittez déjà ?
Avez-vous donné au Denier ?