Sabrina Bergin, habitant à Bonen, se prépare au baptême. La cérémonie est prévue le 5 juillet à la collégiale de Rostrenen. Nous lui donnons la parole.

Tout d’abord peux-tu te présenter ?

 Je suis née à Nantes. Je me suis installée en Bretagne pour suivre les miens où j’ai trouvé rapidement du travail, à Intermarché. Je me suis plu à Rostrenen et j’ai décidé d’y rester.

Comment en es-tu venue à demander le baptême ?

 Un long cheminement de questionnement, de recherches sur le sens de ma vie, de spiritualité et de méthodes de bien-être m’ont fait réfléchir.

Puis, proche du Secours catholique et du Village Saint Joseph, de formations en rencontres, j’ai découvert JESUS.

C’est au moment de la maladie, puis du décès de ma mère, que ce fort désir de me faire baptiser s’est imposé à moi.

Comment te prépares-tu ?

 Chaleureusement accompagnée par Louis et Marie Hélène Le Mée, Colette Terrien et Véronique Robin, lors de rencontres mensuelles au cours de mes deux années de préparation, pour la découverte du livre qui nous enseigne comment vivre avec du bon sens : la BIBLE, j’ai pu approfondir mes connaissances.

Le partage et les rencontres avec d’autres catéchumènes, particulièrement le jour où notre évêque m’a offert l’écharpe lors de l’appel décisif, ont été des moments forts.

Durant ce cheminement, j’ai également participé à une retraite spirituelle silencieuse, d’une semaine, à Tressaint, et j’ai été marquée par l’ambiance recueillie, mais aussi par la qualité de l’accueil du personnel et l’enthousiasme communicatif des participants.

Cette retraite m’a confirmée dans mon choix de demander le baptême.

Malgré mes activités je ne rate pas la messe quand c’est possible. Je me nourris quotidiennement de la Parole de Dieu. Les paroissiens et les prêtres ont toujours été à mon écoute dans mes questionnements.

La préparation se termine par les trois scrutins qui sont des rituels mettant en évidence les trois symboles baptismaux : l’eau (l’Évangile de la Samaritaine), la lumière (l’Évangile de l’aveugle-né) et la vie (l’Évangile de la résurrection de Lazare).

En me préparant au baptême, je découvre qu’il y a de belles choses qui se vivent dans l’Eglise et qui sont pour moi des valeurs, telles que : le partage, la bienveillance, la fraternité, le respect de l’autre et l’attention à l’autre.