Quelle est la place de la femme dans l’Église ?

Marie au Cénacle, au milieu des Apôtres, le jour de la Pentecôte
Marie au Cénacle, au milieu des Apôtres, le jour de la Pentecôte

Quelle est la place des femmes dans l’Église ?

Au fil des siècles, bien des femmes, religieuses et laïques, ont tenu des places décisives dans l'Église. Que l’ordination soit réservée aux hommes n’exclut pas les femmes des postes de responsabilité. Les derniers papes ont insisté sur leur charisme propre dans la vie de l’Église.

 

Revenir aux sources

Il faut d’abord revenir aux sources, observer le comportement de Jésus dans les évangiles, voir quel est son enseignement sur le mariage. Saint Paul a la réputation d’être misogyne : l’est-il vraiment ?

L’enseignement des derniers papes

La juste place des femmes dans l’Église est au cœur de l’enseignement des derniers papes. À la réflexion anthropologique de Jean-Paul II, qui a parlé des « sentinelles de l’invisible », a succédé la préoccupation de Benoît XVI et du pape François d’accroître la participation des femmes à la réflexion et au gouvernement de l’Église.

 

Une femme ne peut pas devenir prêtre

Une femme ne peut pas devenir prêtre ou évêque dans l’Église catholique. C’est une question sacramentelle et biblique. Par le sacrement reçu, l’évêque et le prêtre représentent le Christ, époux de l’Église.

La complémentarité des sexes

L’Église affirme la différence et la complémentarité des sexes.