Paroisses de Haute Cornouaille

Corlay - St Nicolas du Pélem

Gouarec

Rostrenen

Maël-Carhaix

Au Pardon de St-Abibon

« Le Saint Sacrifice »

Trois mystères sont en jeu dans l’Eucharistie : la présence, le sacrifice et la communion. En effet, Jésus se rend présent dans l’hostie et le calice ; il s’offre ainsi en sacrifice à son Père ; il se donne enfin à nous dans la communion. Trois étapes d’un même don, mais qui ont chacune une physionomie propre.  

Si la conscience que Jésus est présent au Saint-Sacrement est revenue heureusement sur le devant de la scène, si la communion est pour les fidèles un sommet de la participation à la messe, le deuxième élément – le sacrifice – est bien absent de l’esprit de beaucoup de ceux qui participent à la messe. Pourtant, celui-ci a été longtemps tenu pour le plus important : ne disait-on pas jusqu’à une date récente :« Je vais assister au Saint Sacrifice [de la messe] » ? L’objection est venue de ceux qui prétendaient que la messe n’est pas le sacrifice du Christ, mais qu’elle en serait plutôt le signe, le « mémorial ». Ils ajoutaient : « Vous n’allez pas me faire croire que le prêtre va immoler Jésus sur l’autel ! » Les plus savants citaient le passage de l’Épître aux Hébreux (7,27) où il est dit du Christ qu’ « il n’a pas besoin, comme les autres grands prêtres, d’offrir chaque jour des sacrifices d’abord pour ses propres péchés, ensuite pour ceux du peuple, – car ceci, il l’a fait une fois pour toutes en s’offrant lui-même ».  

Un simple mémorial ?  

Beaucoup en tiraient la conclusion : il n’y a eu qu’un seul vrai sacrifice, celui du Calvaire, la messe n’est donc là que pour nous le rappeler. Eh bien, non ! Le mémorial dont il s’agit n’est pas comme le monument aux morts qui évoque le sacrifice de ceux qui sont tombés au champ d’honneur. Déjà, dans le judaïsme, le mémorial de la Pâque faisait plus que de rappeler la sortie d’Égypte, il avait mission d’obtenir à nouveau pour le Peuple de Dieu la libération définitive. Jésus s’inscrit dans cette logique : le geste qu’il instaure et dont il prévoit la répétition – « faites ceci en mémoire de moi » – renouvellera l’acte qu’il est en train d’accomplir, non seulement dans ses effets, mais dans l’offrande de lui-même qu’il présente à son Père. En un certain sens, ce n’est pas l’offrande qui se répète, c’est nous qui devenons contemporains de l’événement.  

 

Le don incandescent qui s’opère sur l’autel

Mettre au centre le sacrifice, c’est aussi mieux comprendre la Présence réelle, car seul le don incandescent qui s’opère sur l’autel peut provoquer cette lave en fusion qui vient se répandre jusqu’à nous, ce pain qui n’est plus du pain, mais qui est sa chair. Le corps de Jésus n’est plus seulement limité comme le nôtre à un point du temps et de l’espace, il s’étend dans la chaleur de l’amour à travers les siècles et les continents, jusqu’à nous. Et la communion devient le moyen normal, presque évident, par lequel ce don pénètre en nous, devient plus intime à nous-mêmes que nous-mêmes ! 

 Ne manquons pas de nous unir, à chaque messe, au sacrifice de Jésus. Réjouissons nous d’être conviés au pied de la Croix, pour assister et participer au grand acte par lequel il offre sa vie à son Père. Et par lequel nous sommes divinisés ! 

Aujourd'hui

mercredi 22 mai 2024

Cliquez sur le "saint du jour"
et découvrez son histoire

Annonces

Articles récents

Agenda

mai 2024
juin 2024
août 2024
Aucun événement trouvé !

Baptême

Les familles qui souhaitent faire baptiser leur enfant au cours de l’année peuvent contacter le presbytère pour les démarches avec la possibilité de fixer une rencontre avec un prêtre.

Mariage

Les couples qui souhaitent se marier peuvent contacter le presbytère pour fixer une rencontre avec un prêtre

Prions pour les vocations

Février 2021

Marie et Joseph emmènent Jésus au temple pour le présenter au Père et qu’il lui soit consacré.

C’est guidé par l’Esprit que Syméon reconnait Jésus !
Seigneur, nous te rendons grâce pour les hommes et les femmes qui te consacrent leur vie.
Seigneur, que l’Esprit ouvre les cœurs et aide à discerner la vocation à laquelle tu appelles chacun de tes enfants.

Nous te confions plus particulièrement aujourd’hui ceux que tu appelles à une vie consacrée.

AMEN

Vous nous quittez déjà ? Avez-vous donné au Denier ?

Vous nous quittez déjà ?
Avez-vous donné au Denier ?