Paroisses de Haute Cornouaille

Corlay - St Nicolas du Pélem

Gouarec

Rostrenen

Maël-Carhaix

Il est ressuscité !

Il est ressuscité, les temps nouveaux commencent ! Il est ressuscité, Il est ressuscité !
Pâques, la vie revient. Pâques, c’est le matin. Pâques, dans un jardin !
Pâques, la vie s’éclaire. Pâques, dans un éclair. Pâques, chemin lumière !

Pâques, mystère toujours nouveau.

Frères et sœurs,

Qui ne se réjouirait pas de commencer ses journées de travail, ses mois, ses années, avec le beau temps, un doux soleil, un beau sourire, une bonne nouvelle qui donne espoir et procure la joie au cœur ?

 Cette année la solennité de Pâques se situe presqu’au début de la plus belle des saisons : le printemps. En commençant la nouvelle saison, le nouveau trimestre et le nouveau mois avec le plus grand mystère de l’histoire sainte : Pâques, solennité des solennités, nous avons l’espoir que tout se renouvellera avec et dans le Christ ressuscité, vainqueur de la mort et du mal car Pâques est un « mystère toujours nouveau. »[1]

 En effet, le mystère de notre rédemption s’est accompli dans la passion, la mort et la résurrection de notre Seigneur Jésus-Christ. C’est le fondement de notre foi car « Si le Christ ne ressuscite vaine est notre foi » (1 C15,14). Voilà pourquoi l’Église met un accent particulier sur cette solennité. Les quarante jours de pénitence (temps de carême), les intenses activités spirituelles de la semaine sainte et les sept semaines (temps de Pâques) que dure la célébration de cette solennité en disent long.

 Cependant la résurrection demeure un mystère que notre entendement ne peut totalement cerner. Saint Paul, malgré son discours hautement philosophique et théologique, n’a pu convaincre les philosophes grecs de l’aréopage (Actes 17, 22-32). Il faudra encore beaucoup de temps et l’insistance de Jésus lui-même pour que les disciples accèdent, eux aussi, à la foi en la résurrection. leur faudra du temps pour quitter le tombeau où ils ont enseveli leurs espoirs déçus pour éclater de joie. Que nous reste-t-il à faire alors ?

Être les messagers de cette bonne nouvelle
du salut dans le monde.

 Pour y parvenir l’Église, par les Évangiles, nous trace la route à suivre tout au long de ce précieux temps de Pâques.

 Après le bouleversement et la joie que la Résurrection du Christ a provoqués dans le cœur des disciples (dimanche de Pâques), nous sommes invités à quitter nos doutes et nos peurs et à faire confiance à la miséricorde divine (2ème dimanche de Pâques dit dimanche de la miséricorde) car le Christ continue de se manifester à chacun de nous comme aux disciples, à travers les différents événements de nos vies et nous invite à être ses témoins (3ème dimanche).

 Plus qu’un berger, le Christ donne sa vie pour son troupeau (4ème dimanche) et nous invite à donner un peu de notre temps, de nos savoirs et de nos avoirs, pour venir en aide aux plus indigents de nos frères et sœurs en humanité car, disait saint Jean, « Comment peut-on aimer Dieu qu’on ne voit pas si on n’aime pas son frère qu’on voit ? » (1 Jn 4,20). La foi doit produire des fruits (5ème et 6ème dimanches). Ce faisant nous réaliserons l’unité pour laquelle Jésus a prié (7ème dimanche) avant son départ vers le Père.

 BONNE FÊTE DE PÂQUES !

    [1] Cf Méliton de Sardes, Homélie sur la Pâque

Aujourd'hui

vendredi 30 septembre 2022

Cliquez sur le "saint du jour"
et découvrez son histoire

Articles récents

Le jardin du calvaire

Bien accueilli à la maison du Sacré-Cœur à Créhen, la santé du père Célestin, convalescent, évolue favorablement. Il nous livre ici ses méditations et ses sentiments

Lire la suite »

Agenda

There is no Event

Annonces

Baptême

Les familles qui souhaitent faire baptiser leur enfant au cours de l’année peuvent contacter le presbytère pour les démarches avec la possibilité de fixer une rencontre avec un prêtre.

Mariage

Les couples qui souhaitent se marier peuvent contacter le presbytère pour fixer une rencontre avec un prêtre

Prions pour les vocations

Février 2021

Marie et Joseph emmènent Jésus au temple pour le présenter au Père et qu’il lui soit consacré.

C’est guidé par l’Esprit que Syméon reconnait Jésus !
Seigneur, nous te rendons grâce pour les hommes et les femmes qui te consacrent leur vie.
Seigneur, que l’Esprit ouvre les cœurs et aide à discerner la vocation à laquelle tu appelles chacun de tes enfants.

Nous te confions plus particulièrement aujourd’hui ceux que tu appelles à une vie consacrée.

AMEN

Vous nous quittez déjà ? Avez-vous donné au Denier ?

Vous nous quittez déjà ?
Avez-vous donné au Denier ?