Paroisses de Haute Cornouaille

Corlay - St Nicolas du Pélem

Gouarec

Rostrenen

Maël-Carhaix

Pape François: « Jésus nous prendra par la main avec tendresse »

Catéchèse sur la mort et la résurrection:

« Jésus a éclairé le mystère de la mort » par la résurrection de Lazare

La mort « ouvre grand une porte devant nous : Jésus nous prendra par la main et nous dira à nous aussi : relève-toi! », explique le pape François qui insiste sur la « tendresse » du Christ au moment de la mort et de la résurrection.

Le pape a consacré sa catéchèse de l’audience générale de ce mercredi 18 octobre 2017, place Saint-Pierre, au rapport entre la mort et l’espérance chrétienne.

« Frères et sœurs, aujourd’hui je vous parlerai de l’espérance chrétienne devant la mort. De nos jours, la mort est une réalité que notre civilisation moderne tend toujours plus à cacher, alors que les hommes d’autrefois la regardaient en face », a fait observer le pape, dans la synthèse en français de sa catéchèse.

Il a médité sur le dépouillement que représente la mort: « La mort nous fait découvrir notre néant, elle révèle nos manques d’amour, la vanité de notre orgueil ; par contre, elle met en lumière le bien que nous avons semé. »

Il a évoqué deux épisodes, la résurrection de Lazare et – en italien – la résurrection de la fille de Jaïre: des « résurrections » qui sont provisoires, notons-le, contrairement à la résurrection de Jésus, définitive, et à la résurrection promise.

Le pape a évoqué les larmes de Jésus à la mort de son ami Lazare et la question de la foi en Jésus résurrection et vie, posée à la soeur de Lazare, Marthe: « Jésus a éclairé le mystère de la mort lorsque, pleurant son ami Lazare, il le fait sortir du tombeau. La Parole que Jésus dit à Marthe : « Je suis la résurrection et la vie ; celui qui croit en moi, même s’il meurt, vivra. Crois-tu cela ? » »

« Nous, ici, sur la place, nous croyons cela? », a demandé le pape en italien en quittant le texte préparé de sa catéchèse.

Il a invité chacun à réfléchir un instant à sa propre mort, en fermant les yeux: « Je vous invite maintenant à fermer les yeux et penser à ce moment de notre mort, chacun, ce moment qui viendra. »

Il a évoqué les paroles du Christ: « Jésus nous prendra par la main et nous dira: « Viens, viens avec moi, lève toi! ». »

« Là, a insisté le pape l’espérance finira: il y aura la réalité de la vie! Pensez-y: Jésus viendra et nous prendra par la main avec sa tendresse: « Viens, lève-toi! ». »

Le pape a posé la question à chacun, dans sa catéchèse en français aussi: « Il nous la redit chaque fois que la mort vient déchirer le tissu de notre vie et de nos affections. Nous sommes faibles et sans défense devant la mort ; mais c’est une grande grâce, en cet instant ultime, que de garder la foi. Voilà notre espérance. »

La mort « ouvre grand une porte devant nous : Jésus nous prendra par la main et nous dira à nous aussi : relève-toi! », a conclu le pape.

( Article publié par ZENIT )

Aujourd'hui

mardi 04 octobre 2022

Cliquez sur le "saint du jour"
et découvrez son histoire

Articles récents

Le jardin du calvaire

Bien accueilli à la maison du Sacré-Cœur à Créhen, la santé du père Célestin, convalescent, évolue favorablement. Il nous livre ici ses méditations et ses sentiments

Lire la suite »

Agenda

There is no Event

Annonces

Baptême

Les familles qui souhaitent faire baptiser leur enfant au cours de l’année peuvent contacter le presbytère pour les démarches avec la possibilité de fixer une rencontre avec un prêtre.

Mariage

Les couples qui souhaitent se marier peuvent contacter le presbytère pour fixer une rencontre avec un prêtre

Prions pour les vocations

Février 2021

Marie et Joseph emmènent Jésus au temple pour le présenter au Père et qu’il lui soit consacré.

C’est guidé par l’Esprit que Syméon reconnait Jésus !
Seigneur, nous te rendons grâce pour les hommes et les femmes qui te consacrent leur vie.
Seigneur, que l’Esprit ouvre les cœurs et aide à discerner la vocation à laquelle tu appelles chacun de tes enfants.

Nous te confions plus particulièrement aujourd’hui ceux que tu appelles à une vie consacrée.

AMEN

Vous nous quittez déjà ? Avez-vous donné au Denier ?

Vous nous quittez déjà ?
Avez-vous donné au Denier ?