Paroisses de Haute Cornouaille

Corlay - St Nicolas du Pélem

Gouarec

Rostrenen

Maël-Carhaix

Nous trouverons la vraie joie de Noël, en disant un simple « oui »

Nous ne devons jamais sous-estimer le pouvoir d’un « oui ». Par exemple, le 16 octobre 1978, lors du conclave pour élire un nouveau Pape après la mort du pape Jean-Paul I, le scrutin semblait favoriser le jeune cardinal Karol Wojtyla, de Cracovie, en Pologne. Troublé par la tournure des événements, Wojtyla s’est tourné vers son mentor, le cardinal Stefan Wyszynski, primat de Varsovie. Le sage Cardinal lui a rappelé l’histoire de saint Pierre qui quittait la ville de Rome dans « Quo Vadis », et lui a dit : « Acceptez-le. » Le vote du soir terminé, le cardinal Jean Villot a demandé à Wojtyla : « Acceptez-vous ? » (Witness to Hope, p. 254) et celui-ci – le futur saint Jean-Paul II – a dit : « Oui. » Ce « oui » a transformé le monde.

Considérez alors ce qu’un « oui » collectif peut faire : en 1571, lorsque l’Empire ottoman menaçait de contrôler le pourtour méditerranéen et se préparait à envahir l’Europe chrétienne, le pape Pie V demanda aux fidèles de prier un Rosaire par jour tandis que la chrétienté rassemblait une flotte navale en vue d’une bataille. Bien que dépassés par une force trois fois plus grande, les chrétiens furent vainqueurs à la bataille de Lépante, un 7 octobre, date qui est devenue la fête du Saint Rosaire. En 1683, lorsque l’Empire ottoman reprit son jihad contre l’Europe occidentale et arriva aux portes de Vienne, le pape Innocent IX demanda de nouveau qu’on prie le Rosaire tous les jours pour le succès de l’armée chrétienne : le 11 septembre, bien qu’en infériorité numérique, le roi de Pologne Jan Sobieski et son armée repoussèrent les forces ottomanes.

Et puis, en 1917, lorsque la Mère du Ciel est apparue aux enfants de Fatima, elle leur a dit de demander à tout le monde de prier quotidiennement le chapelet pour la conversion de la Russie. Nous l’avons fait pendant des années, et le 1er janvier 1992, l’Union soviétique – l’Empire du mal – a officiellement été dissoute. Un « oui » individuel joint à de nombreux autres a donc bien le pouvoir de changer les cœurs et le monde.

Nous trouverons la vraie joie de Noël en disant un simple « oui ». Comme Marie l’a dit à sainte Élisabeth : « Mon âme magnifie le Seigneur. Mon esprit se réjouit en Dieu mon Sauveur. » Notre « oui » magnifiera aussi le Seigneur, et nous connaîtrons la vraie joie de Noël.

Père William Saunders, curé de la paroisse Our Lady of Hope de Potomac Falls et professeur de catéchèse et de théologie à la Notre-Dame Graduate School of Christendom College dans la Virginie (USA).

Catholic Herald, le 4 décembre 2019

Aujourd'hui

dimanche 29 janvier 2023

Cliquez sur le "saint du jour"
et découvrez son histoire

Articles récents

Saint François de Sales, maître spirituel

Quatre cents ans après sa mort, saint François de Sales (1567-1622),
fêté le 24 janvier, demeure d’une surprenante actualité : Docteur de l’Église, fondateur de l’ordre de la Visitation, patron des journalistes, il reste indispensable pour une authentique vie chrétienne dans une époque de bouleversements

Lire la suite »

La plus grande douleur d’un prêtre

Deux jours avant l’apparition de Notre-Dame à Pontmain, le 17 janvier 1871, le curé du village connut sa plus grande souffrance. Postulatrice de sa cause de béatification, Anne Bernet raconte comment l’abbé Guérin reçut sa consolation.

Lire la suite »

Agenda

janvier 2023
février 2023
mars 2023
avril 2023
mai 2023
juin 2023
Aucun événement trouvé !

Annonces

Baptême

Les familles qui souhaitent faire baptiser leur enfant au cours de l’année peuvent contacter le presbytère pour les démarches avec la possibilité de fixer une rencontre avec un prêtre.

Mariage

Les couples qui souhaitent se marier peuvent contacter le presbytère pour fixer une rencontre avec un prêtre

Prions pour les vocations

Février 2021

Marie et Joseph emmènent Jésus au temple pour le présenter au Père et qu’il lui soit consacré.

C’est guidé par l’Esprit que Syméon reconnait Jésus !
Seigneur, nous te rendons grâce pour les hommes et les femmes qui te consacrent leur vie.
Seigneur, que l’Esprit ouvre les cœurs et aide à discerner la vocation à laquelle tu appelles chacun de tes enfants.

Nous te confions plus particulièrement aujourd’hui ceux que tu appelles à une vie consacrée.

AMEN

Vous nous quittez déjà ? Avez-vous donné au Denier ?

Vous nous quittez déjà ?
Avez-vous donné au Denier ?