Paroisses de Haute Cornouaille

Corlay - St Nicolas du Pélem

Gouarec

Rostrenen

Maël-Carhaix

Homélie pour le 3ème dimanche de l’Avent

Frères et sœurs en Christ et en humanité,

Face à l’évolution du monde, la morale de l’Eglise est rejetée et traitée de vétuste. On accuse l’église d’être en retard quand elle donne ses points de vue sur certaines questions d’ordre politique, économique, la scientifique… L’Eglise d’après ses détracteurs, semble ne pas tenir compte des réalités de notre temps ; Elle semble vivre encore au moyen âge alors que nous sommes déjà à l’époque poste moderne. Le troisième dimanche du temps de l’Avent est encore appelé dimanche de la joie.

Dimanche de la joie

Comment l’Eglise ose-t-elle  nous inviter à la joie en ces moments de grandes épreuves pour toute l’humanité en proie à une épidémie qui cause tant de dégâts dans les domaines les plus vitaux de l’existence humaine ?On attendait des remèdes les plus efficaces possibles de la part des laboratoires, la reprise des activités économiques, bref une vie normale … et l’église nous invite à la joie. Se moque t- elle de nous ? Est-elle aussi dans le même monde  que nous? Subit-elle les mêmes épreuves que le reste de l’humanité ? Ou la joie  à laquelle elle nous invite, serait-elle la solution magique qu’elle a à  proposer  au monde?

Pourquoi nous réjouir ? À quelle joie l’Eglise nous invite t- elle ?

Nous entrons dans la dernière semaine du temps de l’Avent ; encore quelques jours seulement et le Messie, notre Sauveur, notre libérateur sera né ; comment ne pas se réjouir d’une  nouvelle aussi bonne? Peut-on espérer mieux ? Doit-on continuer de se lamenter quand notre salut est enfin proche ? Croire, ne signifie t-il pas penser qu’on  possède déjà ce qu’on espère (Saint Paul)? Et pourquoi se laisser  alors abattre par l’angoisse, le doute et la peur si nous prétendons avoir la foi ? 

Le prophète Isaïe dans la première lecture de ce jour nous donne de très réconfortants détails sur la mission salvatrice  de ce Messie :

Annoncer  la Bonne Nouvelle aux humbles ; guérir ceux qui ont le cœur brisé, proclamer aux captifs leur délivrance, aux prisonniers leur libération, proclamer une année de bienfaits accordée par le Seigneur …

Dieu ne ment pas, sa fidélité disait Marie demeure d’âge en âge. Il est fidèle nous dit à son tour Saint Paul, tout cela il le fera. Il nous invite à demeurer dans la joie et surtout  à prier sans relâche, à rendre grâce en toute circonstance.

 On n’aura donc pas tort d’anticiper déjà dans la foi comme Marie dans son Magnificat, cette joie éternelle que le Messie nous apporte : «  Mon âme exalte le Seigneur, exulte mon Esprit en Dieu mon Sauveur ». Notre joie nous vient du Seigneur, elle est ineffable, consolatrice et donne la paix du cœur et un bonheur indescriptible à l’âme même dans les épreuves. Elle va au-delà de toute souffrance et de toute peur. Rien au monde ne peut nous la procurer ni  nous la ravir.

Frères et sœurs, comme le prophète Isaïe dans la première lecture et comme Jean Baptiste dans l’évangile, c’est nous qui  sommes aujourd’hui  à notre tour les messagers de cette Bonne Nouvelle dans le monde, surtout vis-à-vis de toutes celles et tous ceux que la vie a marqués durement, éprouvés dans leur âme ou dans leur corps et qui ont perdu l’espoir et la joie de vivre. 

L’Esprit du Seigneur, nous le croyons, repose sur nous depuis notre baptême pour être à la fois la voix de Dieu dans le monde et la voix des sans voix là ou règnent l’injustice, la violence, la haine, la discrimination, la souffrance et toute sorte d’épreuves voulues ou non par l’homme.
Nous sommes des semeurs d’espérance là où tout semble perdu. Nous sommes la voix qui crie dans le désert d’un monde au cœur de pierre, sourd et hostile à la voix de Dieu, aux cris du pauvre, de l’affamé, de l’ouvrier, de l’agriculteur, du migrant, des sans domiciles… 

Faut-il étouffer la voix de sa conscience pour ne pas déplaire aux hommes ?  Nous sommes le visage d’un Dieu miséricordieux et sensible, qui souffre et qui pleure notre mal. Nous sommes le reflet de la lumière qui doit briller dans ce monde en proie aux forces des ténèbres qui y règnent en maître. Une lumière ne se cache pas, elle a besoin d’être  portée, exposée. Nous sommes les mains qui portent la lumière pour éclairer et indiquer la route à ceux qui cherchent Dieu. Nous sommes les témoins de la bonté  et de  l’amour de Dieu pour les hommes crées à son image. Un témoin transmet ce dont il a fait l’expérience et  rend compte de ce qu’il a vu. Un témoin ne doit pas se placer au centre de l’œuvre qu’il accomplit. Sa joie et son honneur doivent consister à orienter en toute humilité (comme Jean Baptiste) les regards vers celui qu’il a reçu mission d’annoncer : Jésus, notre unique sauveur.

C’est à toi, c’est à moi, c’est à nous que revient le devoir et l’insigne honneur de redonner  ici et maintenant au monde et aux cœurs brisés la joie et le bonheur pour lesquels Dieu nous a tous crées. Nous pourrons alors chanter ensemble cette hymne qui nous interpelle et nous rassure :

Que nos marches s’éclairent au signe de Jésus
Lui seul peut sauver notre terre où l’homme n’aime plus.
Il faut défendre l’exploité, ouvrir au prisonnier,
Et l’éclat du Seigneur remplira l’univers
Mieux que l’eau ne couvre les mers.

(Cf Hymne « Dieu est à l’œuvre en cet âge »,3e strophe, laudes du 2e samedi de l’Avent)

BON DIMANCHE DE LA JOIE

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Aujourd'hui

lundi 01 mars 2021

Lectures du jour

Cliquez sur le "saint du jour"
et découvrez son histoire

https://nominis.cef.fr/widgets/widget.php?id=widget_nominis&format=1

Articles récents

Agenda

Catéchèse

Nous avons débuté l’année scolaire avec un calendrier de plusieurs dates pour les Catés/dimanche ; mais la situation sanitaire a imposé de revoir nos interventions en catéchèse avec les enfants de la Zone de Rostrenen.

Depuis le début du mois de février, l’équipe des catéchistes propose la catéchèse en alternance entre Rostrenen et Corlay les mercredis soit de 10h à 11h30, soit de 14h à 15h30 ou soit les samedis de 10h à 11h30.

Pour voir l’ensemble du programme, cliquer ici

Pour inscrire vos enfants il convient d’appeler au presbytère de Rostrenen ou Louis Le Mée au :
07 55 62 77 80.

Baptême

Actuellement il ne nous est pas possible de prévoir les rencontres de préparation au baptême. Toutefois les familles qui souhaitent faire baptiser leur enfant au cours de l’année peuvent contacter le presbytère pour les démarches avec la possibilité de fixer une rencontre avec un prêtre.

Mariage

Les journées de préparation ne sont pas fixées mais, dès à présent, les couples qui souhaitent se marier peuvent contacter le presbytère pour fixer une rencontre avec un prêtre

Prions pour les vocations

Février 2021

Marie et Joseph emmènent Jésus au temple pour le présenter au Père et qu’il lui soit consacré.

C’est guidé par l’Esprit que Syméon reconnait Jésus !
Seigneur, nous te rendons grâce pour les hommes et les femmes qui te consacrent leur vie.
Seigneur, que l’Esprit ouvre les cœurs et aide à discerner la vocation à laquelle tu appelles chacun de tes enfants.

Nous te confions plus particulièrement aujourd’hui ceux que tu appelles à une vie consacrée.

AMEN