Paroisses de Haute Cornouaille

Corlay - St Nicolas du Pélem

Gouarec

Rostrenen

Maël-Carhaix

Égalité et équité

Égalité homme / femme, égalité des chances, lutte contre les inégalités, sont autant de sujets sociétaux qui appellent chacun à réfléchir l’égalité. Comment l’Église nous éclaire-t-elle ?

Distinguer égalité et équité est une  aide précieuse ! Nous pouvons en effet  rattacher l’égalité à la personne dans  sa nature et sa dignité et nous pouvons rattacher l’équité aux relations  interpersonnelles. Nous ne naissons  pas seulement libres et égaux en droit  mais aussi égaux en dignité. L’égalité  découle de notre dignité d’êtres créés  par Dieu et nous pousse à cultiver  le sens de l’autre comme égal à soi-même.

Par ailleurs, nous devons aussi intégrer la question de « ce qui est juste »  dans notre relation : la justice sociale.  Chaque être humain a des capacités et  des besoins qui lui sont propres. L’égalité est une notion trop pauvre pour  répondre à ces différences et la notion  d’équité vient prendre en compte ces  inégalités personnelles.  

Néanmoins, il peut sembler que de  nos jours, l’inégalité s’oppose à l’éaquité. Distinguons alors deux inégalités.  Un premier type d’inégalités repose  sur les différences liées à l’âge, aux  cultures, aux aptitudes intellectuelles,  physiques ou morales : elles sont  providentielles car Dieu veut « que  chacun reçoive d’autrui ce dont il a  besoin, et que ceux qui disposent de  talents particuliers en communiquent  les bienfaits à ceux qui en ont besoin ».

Il ne s'agit plus d'effacer les différences pour tendre vers une égalité parfaite, mais de partir de l'égalité fondamentale de tous les êtres humains pour tendre à une diversité qui s'appuie sur les différences de chacun.

Ces inégalités font naître des liens  d’interdépendance entre les hommes  les poussant à la générosité et à la  bienveillance. D’autres inégalités sont  à l’inverse iniques. Elles s’opposent  ouvertement à l’Evangile en maintenant dans une pauvreté scandaleuse  des membres ou des peuples d’une  seule famille humaine par des inégalités économiques et sociales.  

Les chrétiens sont alors invités à ouvrir la voie d’une justice équitable, qui  prend appui sur l’égalité de tous en  dignité et qui prend en compte la Providence divine, car Dieu a voulu distribuer les biens moraux et matériels  de telle manière que tous s’entraident  librement. Cette voie renverse notre  vision du bien social : il ne s’agit plus  d’effacer les différences pour tendre  vers une égalité parfaite, mais de partir  de l’égalité fondamentale de tous les  êtres humains pour tendre à une diversité qui s’appuie sur les différences  de chacun.  

Alors s’esquisse une véritable fraternité humaine où égalité et équité apparaissent comme deux moyens pour  bâtir une charité sincère au service du  bien commun et du salut du monde.  

Don Stéphane Fernandes,  chapelain du Sanctuaire de Montligeon

Publié dans « Chemin d’Éternité n°305 — Juillet/ Août 2021 »

Aujourd'hui

vendredi 30 septembre 2022

Cliquez sur le "saint du jour"
et découvrez son histoire

Articles récents

Le jardin du calvaire

Bien accueilli à la maison du Sacré-Cœur à Créhen, la santé du père Célestin, convalescent, évolue favorablement. Il nous livre ici ses méditations et ses sentiments

Lire la suite »

Agenda

There is no Event

Annonces

Baptême

Les familles qui souhaitent faire baptiser leur enfant au cours de l’année peuvent contacter le presbytère pour les démarches avec la possibilité de fixer une rencontre avec un prêtre.

Mariage

Les couples qui souhaitent se marier peuvent contacter le presbytère pour fixer une rencontre avec un prêtre

Prions pour les vocations

Février 2021

Marie et Joseph emmènent Jésus au temple pour le présenter au Père et qu’il lui soit consacré.

C’est guidé par l’Esprit que Syméon reconnait Jésus !
Seigneur, nous te rendons grâce pour les hommes et les femmes qui te consacrent leur vie.
Seigneur, que l’Esprit ouvre les cœurs et aide à discerner la vocation à laquelle tu appelles chacun de tes enfants.

Nous te confions plus particulièrement aujourd’hui ceux que tu appelles à une vie consacrée.

AMEN

Vous nous quittez déjà ? Avez-vous donné au Denier ?

Vous nous quittez déjà ?
Avez-vous donné au Denier ?