Pardon de St Gilles

Dimanche 7 septembre, Pardon de St Gilles à la chapelle du même nom, à Gouarec. La messe a été célébrée par l’abbé Jean-Marc L’Hermitte et suivi de la procession jusqu’au tantad, accompagnée par les musiciens.

[satellite gallery=13]

La chapelle St Gilles

Gouarec semble avoir été le siège d’une ancienne seigneurie qui, lors de la fondation de Bon Repos en 1184, est déjà la propriété des Rohan.

Sur les hauteurs, au Nord-Ouest de Gouarec, cet édifice ancien est décalé d’une cinquantaine de mètres au Nord de la chapelle actuelle.

Cette chapelle, dite de St Gilles, où l’on honore particulièrement la Sainte Trinité, dépend de la paroisse de Plouguernével, du diocèse de Quimper. Elle sera église tréviale rattachée à Plouguernével durant l’ancien régime.

La sacristie est la dernière construction rajoutée au bâtiment (XVIIème siècle)

La chapelle est placée sous la protection de la Sainte Trinité, elle devient église paroissiale de Gouarec du 2 février 1794 au 5 septembre 1827, date à laquelle elle perd ce statut au profit de l’église Notre Dame de la Fosse et redevient chapelle.

Près de la chapelle de st Gilles on a découvert des substructions ( partie d’une construction enfouie dans le sol) et un canal ou aqueduc construit avec soin, incontestablement romain.

La statue du petit st Gilles et les fonds baptismaux sont visibles à l’église Notre-Dame de la Fosse dans le centre bourg de Gouarec.

,