Paroisses de Haute Cornouaille

Corlay - St Nicolas du Pélem

Gouarec

Rostrenen

Maël-Carhaix

Les Psaumes du dimanche… et les autres

Pourquoi établir une distinction ?

Depuis la réforme liturgique initiée par Vatican II, chaque dimanche un psaume est chanté entre les deux lectures. De même que chaque année est centrée sur un Évangile, les psaumes varient et, en cette année C, nous allons en chanter 70 (certains plusieurs fois !) mais ils représentent à peine la moitié des 150 Psaumes constituant le plus long, le plus célèbre, le plus commenté et le plus utilisé des livres de la Bible.

Mais depuis toujours l’ensemble complet est la base de la prière des religieux tout au long de leurs différents offices de la journée et ils sont chantés sur quatre semaines dans la plupart des monastères. Prier ces Psaumes à la suite les met en totale communion de prières avec les situations vécues partout dans le monde au jour le jour, au-delà de leur propre vécu !

Le texte entier de chaque Psaume est chanté par les religieux mais la liturgie des fidèles utilise un format plus simple pour la longueur et le vocabulaire et, comme dans toute traduction, il y a une perte de richesse du texte mais nous n’avons plus les mêmes formules imagées basées sur le lieu de vie où ils ont été composés, plus la même vision de Dieu probablement et un autre rapport à la violence (au point que trois psaumes sont exclus des offices catholiques ou certains versets censurés depuis Paul VI).

Qu'entend-t-on par Psaumes ?

 Ce sont des poèmes chantés, les prières d’Israël et des chrétiens depuis au moins 2 300 ans. En effet lors de la première traduction (appelée Septante) de la Bible, de l’hébreu en grec, au 3ème siècle avant JC, le recueil était constitué.

Certains poèmes remonteraient à David, 10ème siècle avant JC, et c’est d’ailleurs sous ce nom de « Psaumes de David » que 73 d’entre eux sont connus même si des auteurs postérieurs en ont écrit, surtout au retour de l’exil à Babylone mais c’était une pratique acceptée pour se mettre dans le droit fil de la pensée d’un auteur célèbre et pour David, un grand roi, un musicien, l’organisateur du culte, le persécuté, pécheur repentant et la figure du Messie (pseudépigraphie pour les spécialistes).

Il est certes important que les exégètes travaillent à leur datation mais pour les juifs et les chrétiens leur date est moins importante que ce qu’ils expriment au fil du temps, à savoir l’expérience de la relation de foi entretenue entre les croyants et leur Dieu et l’expression de leurs prières et de leurs louanges. Louanges est d’ailleurs leur titre en hébreu « Tehelim ».

Difficile de classer des textes utilisés pour le culte au Temple au fil des siècles en fonction des événements, mais les exégètes s’accordent sur trois familles de Psaumes :

  • Louanges,
  • Prières d’appel au secours se terminant toujours par l’expression de la confiance et de la reconnaissance ; ils représentent le quart des Psaumes exprimant bien les difficultés du peuple au fil de l’histoire.
  • Psaumes d’instruction.

Pourquoi les prier encore ?

« Dans ce livre, toute l’expérience humaine, avec ses multiples facettes et toute la gamme des sentiments qui accompagnent l’existence de l’homme, trouvent leur expression. Dans les Psaumes se mêlent et s’expriment la joie et la souffrance, le désir de Dieu et la perception de la propre indignité, le bonheur et le sentiment d’abandon, la confiance en Dieu et la douloureuse solitude, la plénitude de vie et la peur de mourir. Toute la réalité du croyant se retrouve dans ces prières, que le peuple d’Israël tout d’abord et ensuite l’Église ont assumées comme médiation privilégiée de la relation avec l’unique Dieu et comme réponse adaptée à sa révélation dans l’histoire.

En tant que prière, les psaumes sont des manifestations de l’âme et de la foi, où tous peuvent se reconnaître et dans lesquels se communique cette expérience de proximité particulière avec Dieu à laquelle chaque homme est appelé. Et c’est toute la complexité de l’existence humaine qui se concentre dans la complexité des différentes formes littéraires des divers Psaumes : hymnes, lamentations, supplications individuelles et collectives, chants de remerciement, psaumes pénitentiels, psaumes sapientiels et d’autres genres que nous pouvons retrouver dans ces compositions poétiques. » (Benoît XVI – 22 juin 2011)

Site conseillé : choralepolefontainebleau.org
(Psaumes chantés, lus et livre des Heures)

Aujourd'hui

lundi 03 octobre 2022

Cliquez sur le "saint du jour"
et découvrez son histoire

Articles récents

Le jardin du calvaire

Bien accueilli à la maison du Sacré-Cœur à Créhen, la santé du père Célestin, convalescent, évolue favorablement. Il nous livre ici ses méditations et ses sentiments

Lire la suite »

Agenda

There is no Event

Annonces

Baptême

Les familles qui souhaitent faire baptiser leur enfant au cours de l’année peuvent contacter le presbytère pour les démarches avec la possibilité de fixer une rencontre avec un prêtre.

Mariage

Les couples qui souhaitent se marier peuvent contacter le presbytère pour fixer une rencontre avec un prêtre

Prions pour les vocations

Février 2021

Marie et Joseph emmènent Jésus au temple pour le présenter au Père et qu’il lui soit consacré.

C’est guidé par l’Esprit que Syméon reconnait Jésus !
Seigneur, nous te rendons grâce pour les hommes et les femmes qui te consacrent leur vie.
Seigneur, que l’Esprit ouvre les cœurs et aide à discerner la vocation à laquelle tu appelles chacun de tes enfants.

Nous te confions plus particulièrement aujourd’hui ceux que tu appelles à une vie consacrée.

AMEN

Vous nous quittez déjà ? Avez-vous donné au Denier ?

Vous nous quittez déjà ?
Avez-vous donné au Denier ?