Ils étaient à Lourdes!

 

Pélé Lourdes 2015

20 jeunes de la zone pastorale étaient en pèlerinage à Lourdes

 

  1. 1. Pourquoi ces jeunes sont allés  en pèlerinage à Lourdes?

Dans le cadre d’une proposition diocésaine, tous les 2 ans, 580 jeunes de 13 et 14 ans sont invités à participer à un pèlerinage pour ados durant une semaine à Lourdes. Ils étaient 20 de la zone pastorale de Rostrenen et pour beaucoup d’entre eux, ce temps fort faisait parti de leur parcours de préparation au sacrement de la confirmation. Tous découvraient Lourdes pour la première fois.

2. Y-a-t-il eu une préparation et en quoi a-t-elle consisté ?

Les jeunes se sont inscrits à ce pèlerinage pour d’abord passer un bon moment ensemble. Beaucoup se connaissaient, mais ils ne savaient pas trop ce qui les attendait là bas. Pour les aider au financement de leur voyage ils ont organisé une soirée crêpes et vendu des brioches.

Ils savaient par leurs ainés que cette semaine à Lourdes allait être extraordinaire.

3. Qu’est-ce qui vous a le plus impressionné à Lourdes ?

Les jeunes ont d’abord été impressionnés par la grandeur et la beauté de la cité mariale et par la sobriété de la grotte des apparitions. Ils ont apprécié les différentes célébrations pour leur caractère festif et participatif adapté aux jeunes. Ils ont été marqué par l’ambiance, notamment la gentillesse des gens. Ils ont vécu de nombreuses rencontres et parfois découvert le monde du handicap. Cette expérience a changé leur regard sur des personnes différentes.

4. A quels objectifs répondait votre emploi du temps ?

Pour les 6 animateurs de la zone de Rostrenen, l’objectif était de permettre aux jeunes de découvrir l’histoire des apparitions de Lourdes. Cette expérience est l’occasion de voir un autre visage de l’Église, avec différentes formes de prières et de célébrations. Il s’agit de leur permettre d’expérimenter la vie en groupe et de favoriser des échanges sur la foi. Un temps de détente leur a été proposé avec un excursion autour d’un lac des Pyrénées.

5. Que retirez-vous à titre personnel d’une telle démarche ?

Les jeunes ont le sentiment d’avoir grandi dans leur foi. Ils ont progressé dans leur relation à l’autre. Ils ont découvert une Eglise rayonnante et accueillante. Ils ont entendu leur évêque, Monseigneur Moutel leur dire qu’ils étaient les bienvenus dans leur Eglise diocésaine et paroissiale.

 

Emmanuelle Rault

,