Paroisses de Haute Cornouaille

Corlay - St Nicolas du Pélem

Gouarec

Rostrenen

Maël-Carhaix

Avec Marie sur les chemins
de saint Jacques de Compostelle

Des récits de miracles rapportent que Marie a été associée à la prédication de Jacques en Espagne. C’est donc avec elle que nous vous invitons à découvrir saint Jacques et Compostelle, à la suite de Jean-Paul II, pèlerin en 1982. Cette date marque d’ailleurs une rupture entre le pèlerinage historique qui s’est éteint à cause de la Révolution française et le pèlerinage contemporain, devenu Itinéraire culturel européen. En 1982 et 1989, saint Jean-Paul II vient en effet « reconnaître » et « confirmer » ce mouvement, en lui donnant toute son ampleur européenne et mondiale.

Qui était saint Jacques ?

Jacques et Jean, fils de Zébédée, furent des disciples étroitement associés à la mission de Jésus. Sur la croix, Il confia sa mère à Jean. Ainsi, la grande majorité des calvaires représentent Marie et Jean au pied de la croix. Mais au retable d’une chapelle du XIVe siècle, dédiée à saint Jacques (au Bru, commune de Charmensac, Cantal), c’est lui qui est au pied de la croix, avec Anne, la mère de Marie. Prédicateur fougueux et intrépide, Jacques fut le premier apôtre martyr. Sa décapitation sur l’ordre d’Hérode à Jérusalem, en l’an 44, est attestée par les Actes des apôtres (Actes XII, 2). Voilà l’histoire. Au-delà, nous entrons dans  les récits tirés de la Tradition dans lesquelles la Vierge est plusieurs fois présente.  Il reste deux écrits attribués à « Jacques », une Épître et un Évangile apocryphe. L’une et l’autre lui furent attribués lorsque son culte s’est développé en Europe occidentale. Au XIIe siècle, les chanoines de Compostelle n’ont pas hésité à s’emparer de l’Épître pour la lire lors des fêtes du Majeur et la citer maintes fois dans leurs sermons écrits pour les pèlerins. Un bel exemple iconographique de cette attribution figure au portail de l’abbatiale de Saint-Gilles du Gard où c’est bien Jacques le Majeur qui porte, gravée sur son auréole « Tout don excellent et tout cadeau parfait vient d’en haut, du Père des lumières » (Jc 1, 16-17). La tradition classique des Pères de l’Église, confirmée par le Concile de Trente, attribue cette Épître à Jacques le Mineur (*). Elle prévaut encore aujourd’hui malgré l’avis de certains exégètes. Quel qu’en soit l’auteur, nous pensons que les pèlerins d’aujourd’hui, qui souhaitent mettre leurs pas dans ceux des pèlerins du Moyen Age, peuvent aussi tenter de se mettre dans leurs pensées en lisant ce texte qui introduit au passage des âmes et présente une vision de la société qui peut s’adapter à la société contemporaine.

La tradition de saint Jacques

Après l’Ascension, les apôtres se partagèrent le monde à évangéliser. Selon des écrits des premiers siècles, Jacques prêcha dans les « contrées occidentales ». Le nom de Paul est cité aussi. Lequel évangélisa les communautés juives installées en Espagne ? L’histoire n’est pas si muette que cela et l’Espagne a choisi Jacques comme patron, le reconnaissant comme évangélisateur. En 711, les Sarrasins, musulmans, envahissent l’Espagne. Seuls les Asturies et la Galice, deux petits royaumes au Nord-Ouest, leur échappent. Sur eux, repose la défense de la foi chrétienne. Pour faire face à l’envahisseur, il faut aux chrétiens un saint patron propre à les galvaniser. À la fin du VIIIe siècle, le moine Beatus du monastère de Liebiana se souvient de l’apôtre Jacques, celui que Jésus avait surnommé « Boanerguès, fils du tonnerre », à cause de son tempérament combatif. Il propose de le choisir pour patron. Mais, pour asseoir la crédibilité du saint patron, il doit reposer dans la terre qu’il protège. Au IXe siècle (en 813, rapporte une tradition en lien avec Charlemagne, transmise par la Chronique du Pseudo-Turpin), un tombeau est miraculeusement retrouvé en Galice : la Concordia de Antealtares publiée en 1077 explique que c’est l’ermite Pelayo (Pélage) qui aurait reçu la révélation de l’endroit, indiqué par une lumière extraordinaire. L’évêque Théodomir d’Iria Flavia reconnaît qu’il s’agit bien de celui de saint Jacques, entouré de deux compagnons. Le tombeau ayant été découvert, il fallut ensuite expliquer comment saint Jacques, décapité à Jérusalem, avait été enterré à cet endroit… le corps de saint Jacques serait arrivé miraculeusement par la mer. 

Denise Péricard-Méa

Docteur en histoire, auteur de Compostelle et cultes de saint Jacques au Moyen Âge

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Aujourd'hui

dimanche 07 août 2022

Cliquez sur le "saint du jour"
et découvrez son histoire

Articles récents

Agenda

août 2022
Août 11
jeudi 11 août
Un été à Saint-Roch
Chapelle Saint-Roch, Plounevez-Quintin,
Août 11
jeudi 11 août
Confessions
Collégiale, Rostrenen,
Août 13
samedi 13 août
Intronisation du buste de Notre-Dame
Collégiale, Rostrenen,
Août 14
dimanche 14 août
Messe et procession au Miniou
Collégiale, Rostrenen,
Août 15
lundi 15 août
Messe de l'Assomption
Collégiale, Rostrenen,
Août 15
lundi 15 août
Chapelet et vêpres
Collégiale, Rostrenen,
Août 18
jeudi 18 août
Pardon des ainés et des malades
Collégiale, Rostrenen,
Août 20
samedi 20 août
Messe de clôture du Pardon
Août 21
dimanche 21 août
Fête de la chapelle de l'Isle
Chapelle de l’Isle, Kergrist-Moëlou,
septembre 2022
Sep 03
samedi 03 septembre
Pèlerinage diocésain à Lourdes
Lourdes, Lourdes,

Annonces

Baptême

Actuellement il ne nous est pas possible de prévoir les rencontres de préparation au baptême. Toutefois les familles qui souhaitent faire baptiser leur enfant au cours de l’année peuvent contacter le presbytère pour les démarches avec la possibilité de fixer une rencontre avec un prêtre.

Mariage

Les journées de préparation ne sont pas fixées mais, dès à présent, les couples qui souhaitent se marier peuvent contacter le presbytère pour fixer une rencontre avec un prêtre

Prions pour les vocations

Février 2021

Marie et Joseph emmènent Jésus au temple pour le présenter au Père et qu’il lui soit consacré.

C’est guidé par l’Esprit que Syméon reconnait Jésus !
Seigneur, nous te rendons grâce pour les hommes et les femmes qui te consacrent leur vie.
Seigneur, que l’Esprit ouvre les cœurs et aide à discerner la vocation à laquelle tu appelles chacun de tes enfants.

Nous te confions plus particulièrement aujourd’hui ceux que tu appelles à une vie consacrée.

AMEN

Vous nous quittez déjà ? Avez-vous donné au Denier ?

Vous nous quittez déjà ?
Avez-vous donné au Denier ?