Aux soeurs de Canihuel: Au revoir et merci pour tout!

22 novembre: Les prêtres entourent Sr Honorine et Sr Marie

22 novembre: Les prêtres entourent Sr Honorine et Sr Marie

Fin 1993, les Soeurs Suzanne, Albertine et Honorine de la congrégation de la Providence de Ruillé, arrivent sur la paroisse de Corlay – St Nicolas et s’installent à Canihuel. En 1997, suite au départ de Sr Suzanne, c’est l’arrivée de Sr Marie Le Bars et en 2007 c’est  Sr Marie Bothorel qui succéde à  Sr Albertine. Fin novembre 2015, en raisons de leur âge et de leur santé, elles quittent la paroisse avec regret pour rejoindre leurs maisons de repos : à Ruillé Sur Loir (72) pour les 2 Sr Marie et à Argentré du Plessis (35) pour Sr Honorine.

Durant ces 22 années de présence que de services rendus : à la catéchèse, aux mouvements des Chrétiens retraités, aux équipes liturgiques, aux équipes funérailles, à la chorale, à l’EAP, aux visites des malades et des personnes âgées, à l’entretien et au fleurissement de l’église de Canihuel…

Par leur présence et leur proximité avec la population, elles ont créé des liens forts avec de très nombreuses familles croyantes ou non qui venaient se confier et trouver du réconfort. Des amitiés profondes se sont établies.

Nous revenons sur leur parcours et leur donnons la parole :

 

Soeur Marie (Le Bars)Sœur Marie (Bothorel) : «J’ai 85 ans, suis née à Quemper Guézennec dans une famille d’agriculteurs, la 2ème de 3 enfants. La foi était importante à la maison et très tôt j’ai pensé à la vie religieuse. Nous habitions à 400m du bourg et j’allais souvent avec  Mademoiselle Cécile et sa mère, les aider à s’occuper de l’église ; cette rencontre a compté pour moi J’allais à l’école dans la commune qui était tenue par les sœurs de la Providence. Après mon certificat  à 13 ans pendant la guerre, je suis restée 8 ans travailler à la ferme. A 21 ans je suis partie dans la Sarthe , à Ruillé sur Loir chez les Sr de la Providence pour 6 mois de postulat, 2 ans de noviciat et 2 ans de juvénat pour me préparer à devenir religieuse institutrice.

J’ai enseigné 9 ans à Pléhédel puis comme Directrice: 6 ans à Romillé (35), 1 an à Pléhédel, 4 ans à Acigné (35), 3 ans à la Guerche de Bretagne avec 18 classes et 3 ans à nouveau à Romillé puis 9 ans à Quemper Guézennec. En raison de mes problèmes d’asthme j’ai pris ma retraite et j’ai passé 17 ans à Pléhédel au service de la paroisse avec 5 autres Soeurs.

En 2007 je suis venue à Canihuel remplacer Soeur Albertine. Tous les 15 jours j’allais à l’EHPAD de St-Nicolas  visiter les personnes âgées et porter la communion. J’accompagnais les équipes MCR de  Corlay avec une quinzaine de personnes et celle de St-Mayeux, 8 personnes.

J’en ai gros sur le cœur de partir de Canihuel, car on ne quitte pas comme ça des gens qu’on aime. Je serai heureuse que les équipes MCR continuent.»
Soeur HonorineSœur Honorine : «J’ai 86 ans, suis née à Bourbriac, la cinquième d’une famille de 10 enfants. Mes parents, agriculteurs, étaient très croyants. D’ailleurs j’aimais beaucoup la ferme. A 12 ans, je suis partie au Juvénat à Martigné Ferchaud (35) pour préparer le brevet. Nous y allions à 4 de Bourbriac et nous sommes toutes devenues religieuses. A 17 ans, j’ai commencé 6 mois de Postulat suivis de 2 années de noviciat. Une fois religieuse j’ai enseigné une année à Saint Méloir Des Ondes (35) puis 30 ans à Quemper-Guézennec où j’ai trouvé une formidable équipe de parents avec qui nous avons vécu de grandes aventures.

Toute ma vie j’ai fait du caté. J’aidais à la paroisse. J’ai ensuite été nommée 12 ans à Sainte Marie de Redon avant de prendre ma retraite et de venir à Canihuel en 1993. Ici j’ai repris du service sur la paroisse : l’EAP,  la catéchèse où j’ai été longtemps coordinatrice, animatrice dans les équipes de MCR,  avec une douzaine de personnes sur Canihuel, 8 sur St Gilles et 12 sur le Haut Corlay. J’ai été guide des funérailles, j’ai beaucoup apprécié cette expérience qui au-delà de la foi crée des liens profonds avec de nombreuses familles. J’ai apprécié tous les prêtres de la paroisse, chacun à sa manière. Au terme de ces 22 années passées ici, j’ai le sentiment d’avoir vécu une grande proximité avec la population. Nous avons vécu énormément de choses simples mais tellement riches, ça valait vraiment le coup. Du fond du cœur, pour ces 22 années, je vous dis Merci à tous.»
Soeur Marie (Le Bars)Sœur Marie (Le Bars) : «J’ai 95 ans, suis née à Bourbriac, la treizième d’une famille de 14 enfants dont un frère jumeau. Mes parents agriculteurs étaient très croyants et très jeune j’ai voulu être religieuse. Je suis allée préparer le brevet à Montauban de Bretagne où j’étais avec Sœur Suzanne. Après avoir enseigné une année à Martigné Ferchaud (35), je suis entrée au Noviciat à 20 ans, c’était la guerre. En 1942, j’ai été nommée enseignante à Corps-Nuds près de Rennes. L’école comptait 4 classes et après 7 années j’ai pris la direction. Je m’occupais de la chorale et du cours ménager le jeudi. A 65 ans j’ai pris ma retraite et durant 12 ans je me suis investie dans la pastorale.

En 1997, après 55 ans passés à Corps-Nuds je suis venue à Canihuel où je connaissais bien les sœurs. J’ai tout de suite apprécié les gens d’ici. J’ai animé la catéchèse à l’école de Saint Nicolas, participé au Secours Catholique et à la vie de la paroisse. J’ai toujours aimé côtoyer les enfants. Depuis 5 ans je ne conduis plus ma 2 CV ! Je remercie le Seigneur pour toutes ces années. J’ai été heureuse ici et si j’ai du chagrin en partant c’est que je laisse tant de gens qui comptent pour moi. Merci à vous tous.»
Au revoir et merci pour tout !

Daniel Le Méhauté et Christian Rault