Treffin : Pardon de St Louis

Pardon de St Louis, roi de France. La célébration débute par la bénédiction de l'eau et l'aspersion au pied du calvaire suivie de l'entrée en procession dans la petite église de Treffrin.

En ce dimanche, la première lecture est titrée du Livre de Josué : "Nous voulons servir le Seigneur, car c'est lui notre Dieu". Le refrain du psaume  "Goûtez et voyez comme est bon le Seigneur " fait écho à la première lecture. Le thème de la deuxième lecture, tirée de la lettre de St Paul aux Ephésiens, fait grincer beaucoup de dents : c'est le fameux texte "femmes, soyez soumises à vos maris", lu à beaucoup de mariage et bien souvent résolument incompris. Et pourtant, si l'on prend la peine de le lire en entier, c'est une magnifique ode à l'amour.
" Seigneur, à qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle", telle est La conclusion de l'évangile de ce jour.

La confiance, c'est sur ce mot que le Père Jean Bernard a bâti son homélie. La soumission dont parle St Paul n'est pas une relation d'infériorité, mais une relation de confiance. De même, dans la première lecture, les hébreux font confiance au Seigneur Dieu et dans l'évangile ce sont les apôtres par la voix de St Pierre qui font confiance à Jésus.

Le Père Jean-Bernard a aussi évoqué la vie de St Louis, vie toute dévouée à la justice et aux pauvres comme on peut le lire dans une lettre adressée à son fils Philippe, futur roi de France. Cette lettre est en quelque sorte son testament.

 A lire absolument : Testament de Saint Louis roi de France à son fils le futur Philippe III le hardi


Pour en savoir plus sur l'église de Treffrin, cliquez ici

Quelques photos de ce Pardon

, ,