Le Tro Breiz

Carte du Tro Breiz

Le Tro Breiz

ou le "Pélerinage des Sept Saints de  Bretagne"

Le Tro Breiz, ou « tour de Bretagne », est un pèlerinage   catholique qui relie les villes des sept saints fondateurs de la Bretagne : saint Malo, saint Brieuc, saint Tugdual, saint Pol de Léon, saint Samson, saint Corentin et saint Patern. Tous, originaires du Pays de Galles ou de la Cornouaille anglaise, apportèrent le christianisme en Armorique et y fondèrent les premiers évêchés vers le 6ème siècle.

Les Sept Saints

 Quimper,

Ville de saint Corentin, premier évêque de Quimper. Son symbole est un poisson car sa légende lui attribue un poisson miraculeux dont il coupait un morceau chaque jour pour sa nourriture et qui repoussait.

Saint-Pol-de-Léon,

Ville de saint Pol Aurélien. Pol Aurélien ou Pol de Léon (forme retenue par la conférence des évêques de France), fut le premier évêque de la ville de Saint-Pol-de-Léon et du pays du Léon au VIème siècle. Il y fonda l’évêché d'Aleth et un monastère où il cultivait de la vigne. Il est mort à Archingeay (Saintonge) le 15 novembre 565.

Tréguier,

Ville de saint Tugdual, fils de sainte Coupaïa, frère de sainte Sève, d'origine galloise. Au début du VIème siècle, il débarqua au Conquet, fonda un monastère à Lan-Pabu, devenu Trébabu, dans le Finistère, puis un ermitage à Saint-Pabu, sur l'Aber-Benoît. Il fonda le monastère de Tréguier où il mourut en 553.

Saint-Brieuc,

Qui porte le nom de son fondateur Brieuc.  Moine breton, originaire du Pays de Galles, premier évêque de Saint-Brieuc. On le fête le 1er mai. Brieuc serait né vers 409, de parents païens, dans le royaume breton de Ceredigion, le Pays de Galles d'aujourd'hui. Prêtre en 447, il alla évangéliser la Bretagne armoricaine, débarqua à l'Aber-Wrac'h et vint fonder un monastère à Tréguier. À 70 ans il fonda un autre monastère à l'embouchure du Gouët, sur un terrain que lui donna le comte de Liwil, son parent, qui devint la ville de Saint-Brieuc. Il est mort vers 502. Il est représenté avec trois porte-monnaie à la ceinture, symbole de sa générosité pour les pauvres.

Saint-Malo,

Du nom de son fondateur, saint Malo. Saint Maclou ou saint Malo est né le 29 mars 487 près de Cowbridge, dans le comté de Glamorgan, au Pays de Galles. Disciple de saint Brendan, de Lancarfan, qu’il aurait accompagné dans ses voyages, il traversa la Manche et alla s’installer sur une île, à l’emplacement de Saint-Malo, en face d'Aleth.

Dol-de-Bretagne,

Ville de saint Samson. Saint Samson est l'un des nombreux saints bretons que les traditions font venir des pays celtiques d'Outre-Manche. Il serait né vers 480 dans la région de Glamorgan (Pays de Galles). Ses parents, Amon et Anna, l'avaient attendu 37 ans. Pour le consacrer à Dieu, ils l'envoyèrent au monastère de Laniltud Fawr maintenant Lantwit Major (près de Cardiff) où il fut l'élève de saint Ildut.  Samson se fait remarquer par sa capacité à commander aux oiseaux destructeurs de récolte et aux oies qui troublent les vêpres. Il passa sur le continent par la Cornouaille où il s'installe dans la caverne dont il avait chassé un serpent. Il a laissé une trace à Jersey et à Guernesey dont il a été l'évangélisateur, avant de débarquer vers Cancale. Il se fixe à Dol-de-Bretagne avec son cousin, saint Magloire, et y fonde, selon la tradition, l'évêché qui a comme particularité d'avoir eu un territoire très restreint dans la proximité du siège épiscopal et d'avoir juridiction sur de nombreuses paroisses éparpillées dans toute la Bretagne.

Vannes,

Ville de saint Patern. Saint Paterne ou saint Patern est le premier évêque de Vannes, surnommé aussi Paterne l'Ancien pour le distinguer de celui d’Avranches en Normandie. La date de sa consécration comme évêque n'est pas connue avec exactitude : entre 463 et 490. Un concile s'est tenu à Vannes à l'occasion de cette consécration. Le successeur de saint Paterne, Modeste, assista au concile d'Orléans en 511.

Le pèlerinage :

Le Tro Breizh se faisait à l'origine en un mois : c’est plus de 600 kilomètres de marche. Une des particularités de ce pèlerinage est d'être circulaire, car la dernière étape de son pèlerinage ramène le pèlerin à son point de départ. Le pèlerin allait s'incliner sur les tombeaux des saints évêques fondateurs.

Le pèlerinage a été relancé en 1994 par l'association « Les Chemins du Tro Breiz » qui œuvre pour la renaissance de ce pèlerinage. L'édition estivale de cette année partira de Saint-Brieuc le 29 juillet et se terminera le 3 août à Dol-de-Bretagne. Même une étape du Tro-Breiz, où on ne passe pas son temps à courir, se transforme nécessairement en aventure spirituelle.

A La Vallées des Saints  , les statues des Sept Saints fondateurs sont installées en haut du site, autour de la motte féodale, chaque saint étant tourné vers sa ville.

,