Un grand merci Jean-Marc

Après les cérémonies du 15 août, très suivies, présidées par notre évêque (Cf. bulletin de septembre), ce samedi 18 août, c’est la messe de clôture du pardon et aussi d’au-revoir au père Jean-Marc, assisté du père Jean Bernard.

Une belle cérémonie très priante en présence d’une assemblée nombreuse venue de nos trois paroisses : Rostrenen, Maël-Carhaix et Gouarec, ainsi que des Anglicans.

C’est d’abord la procession d’entrée rythmée par le chant « Chantez, priez, célébrez le Seigneur », suivi du psaume « Je bénirai le Seigneur en tout temps », sans compter les conseils de saint Paul : « Chantez le Seigneur et célébrez-Le de tout votre cœur », qui trouvaient là une unité particulièrement festive.

Mentionnons aussi l’Evangile de Jean « Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle et moi, je le ressusciterai au dernier jour. »

A la fin de la célébration vint le temps des remerciements. René Le Meur, s’adressant à Jean-Marc, au nom de l’E.A.P. des paroisses de Rostrenen et de Maël-Carhaix, a insisté sur les déclinaisons du verbe ACCUEILLIR. « Il s’agit de partager avec chacun, pas simplement par de grands discours, mais surtout par des actes du quotidien. Oui vraiment il s’agit bien d’accueillir, de rassembler parce que c’est bien de cette source que se nourrissent nos célébrations. Beaucoup auront apprécié et partagé ton indignation au sujet du sort réservé aux exilés, aux réfugiés et d’une manière générale à tous ceux qui sont rejetés.

A la demande de notre évêque tu vas rejoindre une autre belle région, celle qui marie à jamais la terre et l’océan.

Nous te confions, très cher Jean-Marc, à Notre Dame de Rostrenen et surtout, que le bon Dieu te garde.

Bon vent Jean-Marc, le grand large t’appelle, des filets sont à jeter ! »

Puis vint l’intervention de Jean-Pierre Flamery, coordinateur, qui, au nom de la paroisse de Gouarec, a remercié Jean-Marc pour son investissement, insistant sur leur bonne collaboration.

Et chaque paroisse a offert un cadeau à Jean-Marc qui, à son tour a pris la parole, remerciant notamment les paroissiens pour leur disponibilité et les services rendus à la communauté.

La soirée s’est terminée par le verre de l’amitié à la salle de la Fontaine où l’invitation a été massivement suivie et le chapiteau, dressé dans la cour pour la circonstance, n’était pas superflu, permettant à chacun de discuter calmement autour de Jean-Marc très sollicité.