Prier, en quoi ça consiste pour un chrétien ?

Père P. Descouvremont

La prière est un dialogue avec Dieu. Jésus appelle ses disciples à prier sans cesse, comme des enfants bien-aimés, qui doivent trouver, avec la Bible et l’exemple des saints, leur manière personnelle de cheminer vers le Père.
 
1. La prière chrétienne est un dialogue avec Dieu dans un rapport personnel avec lui. C’est une caractéristique tout à fait unique dans l’histoire des religions, car nous osons parler à Dieu avec la familiarité d’un fils à son père, en nous sachant frères du Christ et fils bien aimés du Père. En savoir +

2. On ne peut pas prier sans espérer être écouté. Mais, pour un chrétien, cette espérance est nourrie par l’écoute de Dieu. Celui-ci se manifeste le premier et se fait connaître de l’homme qui se demande à qui présenter ce qui lui tient à cœur. Il y a donc, à l’initiative de Dieu, une réciprocité d’écouteEn savoir +

3. Loin d’être toujours facile, la prière est souvent un combat. Il faut tenir bon malgré les difficultés rencontrées pour persévérer dans la pratique de l’oraison. Il faut surtout avoir reçu la grâce de comprendre une fois pour toutes que notre premier devoir est d’aimer Dieu « de tout notre cœur »– ce qui n’est possible qu’en consacrant chaque jour une bonne partie de notre temps à jouir de son amour, en plus des moments prévus pour la prière liturgique. Les chrétiens ne sont pas étonnés d’avoir tant de mal à prier, puisque le seul homme qui ait réussi à prier parfaitement, c’est Jésus. Il est venu sur terre pour nous aider à prier et à adorer le Père « en esprit et en vérité » (Jean 4, 24) avec lui et en lui. En savoir +

4. La tradition de l’Église et l’expérience des saints indiquent de nombreux chemins de prière et bien des méthodes. On peut s’adresser à Dieu ou à ses saints, car il n’existe aucune jalousie dans le ciel. On peut prier dans une église, avec une communauté, en participant aux liturgie. On peut prier aussi seul, chez soi, dans la rue, dans la nature. On peut prier en toutes circonstances, avec son cœur, avec sa voix ou en silence. On peut prier assis, à genoux, debout ou en marchant. Et l’on retrouve dans les psaumes les mille et une manières de s’adresser à Dieu : la louange, l’adoration, l’action de grâce, la contrition, la supplication, l’intercession, etc. On peut prier devant une icône ou devant des reliques. À chacun de trouver la prière qui lui convient le mieux à un moment donné. En savoir +

(Article paru dans Aleteia)
 

Père Pierre Descouvemont
Pierre Descouvemont, né en 1927, ordonné en 1950, est un prêtre du diocèse de Cambrai et docteur en théologie….