Pardon de ND de Karmez

Lundi 8 septembre: Fête de la Nativité de la Vierge Marie. Le pardon de ND de  Karmez (Lescouët- Gouarec) conserve sa tradition du port du costume breton local.
La messe était concélébrée par l’abbé Roland Le Gall et l’abbé Jean-Marc l’Hermite, curé de la paroisse de Rostrenen,  l’abbé Le Hénaff et un prêtre de la paroisse de Cléguérec. L’animation était assurée par la chorale de Gouarec et les musiciens locaux.

La messe est célébrée en plein air et cette année c’était la messe d’au revoir au Père Roland Le Gall qui a passé une année à la tête de la paroisse de Gouarec.  A cette occasion, un petit cadeau lui a été offert: un bol façonné par Louis le Mée.

[satellite gallery=15]

Le Pardon de Karmez se prolonge sur toute la journée, avec, l’après-midi, les vêpres suivies de la procession avec les bannières jusqu’au tantad et enfin, un fest-deiz!

ND de Karmez en Lescouët-Gouarec

ND de Karmez en Lescouët-Gouarec

La Vierge portant l’enfant Jésus

En 1820 ou 1821, selon une chanson populaire écrite à cette époque, la « Vierge portant l’Enfant Jésus apparaît » au-dessus d’un buisson d’épines à un berger, Yann Ar Poull (ou Jean Poull, ou Le Poul). Il aurait entendu des « voix mélodieuses ». On découvre une source et une statue de la Vierge.

En 1829, une petite chapelle est bâtie avec l’autorisation de Mgr de La Romagère, évêque du diocèse. Le 8 septembre 1829, le sanctuaire de Notre-Dame de Karmez est béni. En 1855, une église plus vaste est édifiée.

 

,